mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min

Joseph Kabila : Les élections « auront bel et bien lieu à tous les échelons »

- Publicité-

Joseph Kabila a affirmé que les élections « auront bel et bien lieu à tous les échelons ». C’était dans son discours de clôture de la conférence des gouverneurs de province jeudi 16 juin 2016 à Lubumbashi.

« Je voudrais saisir cette opportunité pour affirmer que le processus électoral dans notre pays est irréversible. Les élections auront bel et bien lieu, à tous les échelons », a-t-il dit, ajoutant qu’elles devront être « apaisées, crédibles et porteuses de beaucoup d’espoirs pour la nation ». Il s’est enfin dit convaincu que « la vertu des négociations et du dialogue étant fortement ancrée dans notre culture, rien n’empêchera les Congolais à se retrouver autour de l’arbre à palabre, afin de trouver des solutions aux problèmes qui semblent les opposer »

« C’est dans le souci de trouver un large consensus autour de l’organisation et de la poursuite de ce processus électoral enclenché dans notre pays depuis 2006 que j’ai convié les acteurs de la vie politique et sociale congolaise à un Dialogue politique national, que je veux inclusif », a-t-il dit, avant de poursuivre « convaincu que rien n’empêchera les Congolais à se retrouver autour de l’arbre à palabre, afin de trouver des solutions aux problèmes de leur pays et à ceux qui semblent les opposer ».

 

- Advertisement -
- Advertisement -

6 Commentaires

  1. Ce monsieur vit sur une autre planète. Lui-même, est-il dans les dispositions mentales pour écouter ceux qui ne pensent pas comme lui ? Le dialogue inclusif qu’il appelle, entretemps lui a-t-il mis en place une forme de détente dans ces rapports entre les opposants, la société civile et l’ensemble de la société. Lui étant l’initiateur, il se doit d’être intransigeant dans sa quête d’insuffler une dose de détente, de liberté pour tous.

    • Apprenez tout de même à respecter celui qui est à la destinée de notre pays. Le jour où tu seras Président même si tu ne seras pas parfait à 100% je te respecterai moi Mr Makutu Lidjo. L’élégance est une vertu en Politique! Qui vous dit que pour être un bon opposant, il faut cultiver l’art du Mépris de l’autre?

  2. oui mais quand dans les délais constitutionnelles ou pas?
    Et vous concernant pas un mot comme d’habitude car ce domaine là vous le laissez à vos flatteurs tels que les mova,mashala et autres… Yebela

  3. Ce n’est qu’un rappel à l’intention de ceux qui fabriquent des crises électorales en RDC. Il y aura des élections crédibles, démocratiques et apaisées, ou rien du tout. Mieux vaut organiser les élections, en prenant le temps qu’il faut pour faire avancer le pays vers de progrès démocratiques, que de se jeter par une précipitation inconsidérée dans un chaos électoral qui ferait reculer le pays de plusieurs années en arrière. Nous sommes une démocratie expérimentale. Nous devons faire avec les moyens de notre politique, mais aussi avec le temps que la réalité nous impose et non avec celui que nos rêves ont couché dans la constitution.

    • Personne n’a forcé qui que ce soit à coucher ce que vous appelez rêve dans cette constitution. Il faut un jour apprendre à s’assumer. Dès l’installation du gouvernement Matata tout le monde savait qu’en 2016 il y aurait de nouveau des élections. Pendant cette période , notre pays a profité du boom des matières 1ères, qu’a-t-on fait de ces revenus exceptionnels puisqu’on votait chaque année des provisions pour la ceni d’un montant de 250 millions $, svp cessez de nous prendre pour des demeurés.

  4. Les élections auront lieu. Le Président Joseph Kabila a raison. C’est mieux de s’y mettre. Il faudra se preparer puisqu’il y a des gens qui préparent des revendications en voulant les organiser de facon désordonnée pour que le chaos soit au rendez vous en RDC. Et beaucoup de ceux qui veulent des élections coutent que coutent aujourd’hui, savent bien que nous ne pouvons pas y aller, la RDC ne sait pas les organiser. certains d’entre eux memes n’ont pas les moyens d’aller affronter le souverain primaire, par manque de crédibilité vis a vis des electeurs, pas d’argent de campagne, pas de programme de campagne….ils crient élections, élections sans etre prets. Autant prendre du temps pour les preparer sérieusement que vouloir les faire en desordre. Le Président de la CENI l’a encore déclaré hier a la télévision, que suite aux contraintes et défis techniques, il terminera d’appreter le fichier électoral en juillet 2017. demander autrement, c’est un reve. En quelle langue faudra t-il alors expliquer a certains congolais pour qu’ils comprennent que, malgré leur volonté a revendre, nous n’irons pas aux élections en 2016 ?

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...