mardi, septembre 15, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 15 September 2020 à 3:00 3 h 00 min
DRC
319
Personnes en soins
Updated on 15 September 2020 à 3:00 3 h 00 min
DRC
9,807
Personnes guéries
Updated on 15 September 2020 à 3:00 3 h 00 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 15 September 2020 à 3:00 3 h 00 min

Après un an de négociation, les institutions de l’UE corsent les mesures d’importations des minerais de sang

- Publicité-

Les institutions de l’Union européenne – le Conseil, le Parlement et la Commission – se sont mises d’accord pour empêcher à l’utilisation des « minerais de sang ». Ces négociations ont duré un an. Des nouvelles règles plus contraignantes seront appliquées pour les importations d’or, d’étain, de tungstène et de tantale qu’on retrouve dans les téléphones portables, les tablettes, les ordinateurs, les ampoules ou les voitures.

Régulièrement extraites illégalement, ces matières premières contribuent au financement des groupes armés notamment en RDC. L’Europe est l’une des premières destinations de ces minerais, avec une part du commerce mondial évaluée l’an dernier à près de 35 % par la Commission européenne.

Sur les soixante dernières années, au moins 40 % de tous les conflits intra-étatiques sont potentiellement associés aux ressources naturelles. En République centrafricaine (RCA), en Colombie et en République démocratique du Congo (RDC), le commerce de minerais est en partie responsable d’avoir alimenté des conflits mortels qui ont entraîné le déplacement de 9,4 millions de personnes.

Déception

Cet accord prévoit d’introduire, uniquement pour les importateurs de minerais et de métaux contenant les « 3TG » (étain, tantale, tungstène et or), l’obligation de mener une analyse de risque sur la provenance des minerais qu’ils commercialisent.  Mais ces importateurs ne représentent que 0,05 % des entreprises européennes… Selon des analystes, cet accord laisse donc la majorité des entreprises qui importent des minerais sous forme de produits finis en dehors de ce règlement : ces dernières pourront donc continuer à s’approvisionner de façon irresponsable sans problème !

 

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...