mardi, octobre 13, 2020
DRC
10,872
Personnes infectées
Updated on 13 October 2020 à 20:47 20 h 47 min
DRC
347
Personnes en soins
Updated on 13 October 2020 à 20:47 20 h 47 min
DRC
10,249
Personnes guéries
Updated on 13 October 2020 à 20:47 20 h 47 min
DRC
276
Personnes mortes
Updated on 13 October 2020 à 20:47 20 h 47 min

Le PPPC Stephen Nzita exhorte les pro et anti Conclave à la déconstruction de l’esprit de confrontation

- Publicité-

La Majorité morale et le Parti du Peuple pour le Progrès du Congo (PPPC), ont indiqué, dans un communiqué de presse parvenu à politico.cd ce mercredi 15 juin 2016, avoir pris note des conclusions du conclave de l’opposition en Belgique et ainsi que la réplique de la Majorité Présidentielle. « Nous devons tout faire pour déconstruire l’esprit de guerriers, des combattants et des rebelles comme avant guide du conducteur du pouvoir et de réussite à ces jeunes qui se cherchent… », a déclaré le Dr Stephen NZITA, président du PPPC invitant les uns et les autres à l’apaisement.

Pour lui, la jeunesse souffre d’un horreur du vide quant aux modèles à suivre. La violence et les armes ne sont pas le moyen d’accéder dans le cercle politique et accompagner de la RDC. Insinuer ou inciter la jeunesse que c’est la voie à suivre et à déconstruire, a-t-il insisté.

Regrettant tout de même que l’opposition n’ait pas donné une voie de sortie en lieu et place des injonctions et menace, le PPPC continue d’inviter la classe politique et toutes les parties prenantes à le rejoindre dans la recherche des options pour que les élections soient digne, équitable et de fierté pour le Congo. « 56 ans après de souveraineté nationale et internationale, les élections dans le délai constitutionnel sont encore possible. Nous vous invitons d’examiner notre proposition dans un Congo unitaire et fortement décentralisé, si chaque entité va se mettre simultanément au travail pour : Etablir l’Etat-civil ; Enrôler les électeurs ; Et pour tous les congolais de la diaspora, enregistrer les informations valables sur les passeports » a-t-il appuyé.

Faisant constater que la CENI a concédé à son incapacité de le faire, le prof Nzita a exhorté les Congolais à construire ensemble leur pays et de bâtir nation. « Le dialogue national est sans doute nécessaire. Allons y pour arrondir les angles mais pas pour énerver notre constitution, symbole de notre souveraineté et fondation sur laquelle tout se construit durablement » a-t-il conclu.

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...