l'info en continu

Les léopards s’engagent dans une campagne contre l’enrôlement des enfants dans les groupes armés

- Publicité-

L’équipe nationale de football de la RDC à travers la FECOFA a signé un partenariat de deux ans avec la Section protection de l’enfant de la Monusco dans la campagne de lutte contre l’enrôlement des enfants au sein des groupes armés que compte va lancer la Monusco. C’est Dee Brillenburg Wurth, chef de la section protection de l’enfant de la Monusco, qui l’a dit  ce mercredi 15 juin au cours de la Conférence de presse hebdomadaire des Nations Unies en RDC.

Cette campagne qui débuté le 16 juin va durer deux ans et s’intitule « Libérez les enfants des groupes armés »

- Publicité-

La MONUSCO dit avoir documenté 457 enfants (68 filles, 389 garçons) associés à des groupes armés et utilisés comme combattants ou dans d’autres rôles d’appui aux combattants, y compris, mais pas uniquement, escorte, cuisinier, domestique, messager, porteur, etc. Les filles sont souvent utilisées des fins sexuelles, comme «épouses ou concubines » par les combattants.

Toujours selon la même source, les groupes armés sont en tête de liste des auteurs de recrutement d’enfants. Les trois principaux auteurs sont les groupes armés des FDLR, les Mayi-Mayi Nyatura et les Mayi-Mayi Rahiya Mutomboki.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU