l'info en continu

URGENT : L’américain Darryl Lewis libéré !

- Publicité-

L’américain Darryl Lewis, 48 ans, soupçonné d’avoir été engagé comme mercenaire par Moïse Katumbi, a été mis à la disposition de l’ambassade américaine. Cependant l’instruction du dossier se poursuit, a dit à la presse l’avocat général de la République.  POLITICO.CD reviendra dans la journée avec des détails.

Arrêté à Lubumbashi le 24 avril 2016, il a transité dans les locaux de l’ANR à Kinshasa avant d’être transféré le lundi 30 mai  au Parquet Général de la République.

- Publicité-

Pour rappel, Alexis Thambwe Mwamba, Ministre congolais de la justice, avait instruit le 4 mai 2016  au Procureur Général de la République d’ouvrir un dossier judiciaire sur la situation dans l’ex-Katanga concernant notamment « plusieurs mercenaires qui seraient recrutés par Moise Katumbi ».

Dans un communiqué transmis notamment à Politico.cd, l’ambassade des USA à Kinshasa avait qualifié les propos d’Alexis Thambwe Mwamba des « fausses allégations ».

« L’ambassade des Etats-Unis est profondément préoccupée par les fausses allégations qui auraient été faites pendant la conférence de presse du Ministre de la Justice Alexis Thambwe Mwamba, le 4 mai. Nous sommes au courant de la détention le 24 Avril d’un citoyen américain qui travaillait au Katanga comme conseiller en sécurité. M. Darryl Lewis n’était pas armé et les allégations selon lesquelles il était impliqué dans des activités mercenaires sont fausses. Nous comprenons qu’il travaille dans une société privée américaine qui fournit des services de consultation à des clients à travers le monde entier. Encore une fois, ces allégations qui auraient été faites sont fausses. »

Réagissant à son tour, le gouvernement de la RDC par le biais de son porte-parole et ministre de la Communication et des médias Lambert Mende, avait trouvé inapproprié de qualifier les propos de Thambwe Mwamba d’allégations « de lors que l’enquête judiciaire a été commandée suite aux déclarations faites par le sujet américain Darryl Lewis lui-même après avoir été pris en flagrant délit de troubles à l’ordre public à Lubumbashi (…).

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :