PUBLICITÉ

L’Avocat Général de la République requiert le gel des comptes des dirigeants de la BIAC à la TMB

L’Avocat Général de la République requiert à la Banque TMB le gel jusqu’à nouvel ordre des comptes bancaires et les avoirs des certaines entreprises et des dirigeants de la BIAC. Cela suite à la plainte du gouverneur de la Banque centrale du Congo Déogratias Mutombo Mwana Nyembo. Il est reproché notamment aux dirigeants de la BIAC des actes de mégestion ayant « suscité la banqueroute de la BIAC avec comme conséquence la dilapidation de l’épargne du public collectée au sein de cet établissement bancaire ».

Ainsi, les comptes des entreprises suivantes sont visés : CENTRE MEDICAL DE LA MONGALA, CAA, COMPAGNIE FINANCIERE DU CONGO, SAFRICAS, SIFORCO, ITAL MOTORS sarl, GETMA TRANSPORT MULTIMODAL, SOCIETE DE TRANSPORT ROUTIER (NRJ), COBEGA, COBRA. Vous trouverez la liste complète sur la lettre en annexe.

- Publicité-

Les dirigeants de la BIAC visés sont Charles Sanlaville (PCA), Elwin Blattner (administrateur représentant de l’actionnaire majoritaire SOFIA SA), Michel Losembe (Directeur général), Melotte Robert (directeur), Michael Blattner (Administrateur), Blaise Mbatshi (administrateur) et Edouard Mambu (administrateur).

Pour rappel, la BIAC est mise sous gestion administrative provisoire de la BCC. Un comité d’administration provisoire est installé avec pour mission de redresser la BIAC dans 3 mois. La BCC avait précisé dans un communiqué que tous les organes de la BIAC sont mis en veilleuse. C’est depuis environ trois mois que les difficultés de trésorerie de cette banque est visible.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU