dimanche, janvier 24, 2021
DRC
21,713
Personnes infectées
Updated on 24 January 2021 à 7:02 7 h 02 min
DRC
6,156
Personnes en soins
Updated on 24 January 2021 à 7:02 7 h 02 min
DRC
14,903
Personnes guéries
Updated on 24 January 2021 à 7:02 7 h 02 min
DRC
654
Personnes mortes
Updated on 24 January 2021 à 7:02 7 h 02 min

ISTA : Affrontement entre policiers et étudiants, tirs et gaz lacrymogène en ce moment (Témoignage)

- Publicité-

Des étudiants de l’Institut Supérieurs des Techniques Appliquées (ISTA) s’affrontent actuellement avec des policiers. Les étudiants manifestaient contre la détention d’un de leur arrêté depuis mercredi 25 mai 2016 et détenu au commissariat de la maison communale de Barumbu. D’après les sources de POLITICO.CD, il était arrêté dans l’enceinte même de l’ISTA avec des tracts appelant des étudiants à participer à la marche de l’opposition de ce vendredi 27 mai 2016.

Ayant appris la nouvelle ce matin, les étudiants ont arrêté les cours et se sont rassemblés devant l’ISTA brûlant des pneus et des voitures en signe de protestation. La police a tiré en l’air et a utilisé des gaz lacrymogènes pour les disperser. Jusqu’à 13H30, aucun blessé n’était signalé. L’étudiant arrêté a été libéré et présenté devant ses camarades.

POLITICO.CD a joint un enseignant (chef des travaux) qui a accepté de témoigner sous anonymat.

« C’est suite à la marche d’hier. Il y a certains étudiants qui sont également des opposants. Vous le savez bien. On a attrapé certains avec des tracts. Le DG (Directeur Général de l’ISTA, Ndlr) a commis l’imprudence de les déférer à la maison communale de Barumbu (…). Aujourd’hui, quand les activités ont repris, les étudiants se sont soulevés. Il y a eu des tirs à balle réelle, des gaz lacrymogènes. Même nous dans nos bureaux le gaz est entré. C’est terrible. Jusque maintenant ça continue (…). Des minibus ont été brûlés, des voitures usés également… »

Vous pouvez suivre l’intégralité de l’interview ici.

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection