mardi, octobre 6, 2020
DRC
10,778
Personnes infectées
Updated on 6 October 2020 à 9:13 9 h 13 min
DRC
265
Personnes en soins
Updated on 6 October 2020 à 9:13 9 h 13 min
DRC
10,239
Personnes guéries
Updated on 6 October 2020 à 9:13 9 h 13 min
DRC
274
Personnes mortes
Updated on 6 October 2020 à 9:13 9 h 13 min

Dialogue, Kamerhe répond à l’UDPS : « Ayant été déjà mordu par le serpent, je me méfie » (Audio)

- Publicité-

Le parti d’Etienne Tshisekedi veut aider le facilitateur dans les négociations avec d’autres forces de l’opposition. Une fois toutes les garanties obtenues, l’UDPS se dit prête à négocier avec d’autres opposants hostiles au dialogue. Peter Kazadi, conseiller juridique d’Etienne Tshisekedi, l’avait dit à POLITICO.CD.

« L’UDPS ne peut pas aujourd’hui faire obstruction à la bonne tenue du dialogue. Nous avons notre liste. Nous demandons à Edem Kodjo de nous fournir toutes les garanties possibles de la bonne tenue du dialogue. C’est que nous faisons c’est pour convaincre. Qu’Edem Kodjo envoie des signaux de bonne foi en direction d’autres partis de l’opposition qui sont encore réticents. Si nous obtenons toutes les garanties auprès d’Edem Kodjo, nous pouvons aller faire voir à nos amis qui sont encore réticents afin qu’ils nous rejoignent au dialogue pour le bonheur du pays. Il ne reste que des signaux que nous attendons de Kodjo».

Également contacté par POLITICO.CD, Vital Kamerhe se montre très prudent.

« Avec Félix Tshisekedi, la porte de chez moi et toujours ouverte, mêmement avec Bruno Mavungu. Le vieux, moi, j’allais le voir souvent et je compte le voir encore prochainement. Il ne faut pas dire qu’il y a des conflits entre l’UDPS et l’UNC. J’ai l’expérience d’avoir travaillé avec Joseph Kabila. Nous disons seulement au président Tshisekedi : Attention ! Vous êtes un homme de parole. Est-ce qu’en face de vous vous allez rencontrer des gens qui vont respecter ce que vous allez convenir à l’instar des concertations nationales ? Je suis content qu’Eve Bazaiba le reconnaisse, Bemba m’a dit la même chose (…) Ceux qui s’apprêtent à aller dialoguer doivent prendre des précautions, des garde-fous. Je suis très content de voir que l’UDPS pose des conditions avant d’entamer le fameux dialogue(…). Déjà mordu par le serpent, je préfère faire le Saint- Thomas ».

Vous pouvez suivre l’intégralité de l’interview ici.

- Advertisement -
- Advertisement -

1 COMMENTAIRE

  1. Voilà un homme catégorique. Le vieux doit avoir déjà été mis le pain dans la bouche, voulant alors convaincre les autres opposant à y participer. Mes chers, dites-moi. Au juste, à quoi sert ce fameux dialogue que ces partants veulent nous faire avaler? qu’ils attendent le 19 décembre pour déposer le stylo et c’est tout. part ça, quoi encore de neuf?

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...