l'info en continu

Beni – Kamerhe : « Semer la peur, faire fuir les gens, ensuite repeupler les villages par des occupants venus d’autres pays » (Audio)

- Publicité-

La Dynamique de l’opposition a organisé ce samedi 21 mai 2016 un avant-midi de sensibilisation sur les tueries dans le territoire de Beni. C’était à la Maison de France à Kinshasa. Un film et des images sur ces massacres ont été projetés à l’intention du public et en présence de plusieurs autres partis politiques de l’opposition.

Vital Kamerhe, président de l’UNC et cadre de la Dynamique de l’opposition, s’est confié à POLITICO.CD.

« La stratégie, c’est de distiller la peur, la terreur pour que les gens quittent leurs villages et laisser des nouveaux occupants venus d’autres pays s’installer. C’est pour cela que le 26 mai nous allons davantage nous mobiliser pour Beni et pour soutenir notre constitution (…)»

« Nous déplorons ce qui s’est passé à l’Echangeur. La police qui a en charge la sécurité des gens s’attaque maintenant aux populations civiles (…)»

« Nous avons postposé notre descendre à Beni parce que la population de Beni avait demandé que nous organisons d’abord des actions ici à Kinshasa avant d’aller à Beni dans la première quinzaine du mois de juin (…)»

«Cette fois-ci ceux qui hésitent, ceux qui se préoccupent de leur sécurité n’ont qu’à rester à Kinshasa, mais moi, j’irai à Beni. »

« Comment le M23 a été mis en déroute en 48 heures et sont incapables de lutter contre des bandits ? (…)»

Suivez ici l’intégralité de l’interview avec Vital Kamerhe.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU