l'info en continu

Élection : Freddy Matungulu insiste sur le respect du délai constitutionnel

- Publicité-

Dans une déclaration politique faite à partir d’Amsterdam où il se trouve, Freddy Matungulu, candidat déclaré à la prochaine présidentielle, a insisté sur l’organisation des élections dans le délai constitutionnel.

« Dans ce contexte difficile, je réaffirme mon attachement au strict respect de la Constitution et demande au Président Joseph Kabila et à son gouvernement d’accélérer les préparatifs de l’élection présidentielle en vue de sa tenue dans les délais constitutionnels et du transfert pacifique du pouvoir au nouveau Président élu au terme du deuxième et dernier mandat du président partant, le 19 décembre 2016 ».

Il a également « déploré et exprimé sa forte opposition » au récent arrêt de la Cour constitutionnelle qui légalise, selon lui, le glissement et, de ce fait,  « équivaut à une révision implicite de la Constitution » ;

« Je rappelle, comme l’exige la Constitution, que si l’élection présidentielle n’est pas organisée dans les délais, elle devrait intervenir au plus tard 120 jours après la fin du mandat du président partant, par les soins du Président du Sénat, Président intérimaire»

- Publicité-

Membre de la Dynamique de l’Opposition, il appelle également soutenu la marche prévue le 26 mai 2016.

« Enfin, j’encourage les forces du changement vrai à participer massivement à la marche du 26 mai et leur demande de se ranger derrière le candidat de l’Opposition qui incarne le mieux l’aspiration de notre peuple pour un nouveau leadership politique intègre, respectueux du bien et des deniers publics, et porteur d’un projet de société conséquent. »

 

 

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU