PUBLICITÉ

Edem Kodjo met en place « un groupe de travail » en attendant le « comité préparatoire »

Edem Kodjo a mis en place un « groupe de travail » pour accélérer les travaux pre-dialogue. Ce groupe de travail a commencé à fonctionner ce vendredi 20 mai 2016. C’est lui-même qui l’a annoncé au cours d’une conférence de presse organisée à Kinshasa. Ce groupe de travail est composé des membres de la société civile.

Le facilitateur a dit aussi que les plateformes politiques G7 et Dynamique de l’opposition ont réaffirmé leur refus de participer, mais pour sa part, les portes du dialogue restent ouvertes : « les contacts avec les opposants opposés au dialogue sont permanents ».

- Publicité-

Il a annoncé que le « comité préparatoire » passera de 30 à 34 personnes. Le quota de la société civile est revu à la hausse : de 6 à 10 places, dont un délégué de l’église catholique.

En parlant du blocage, le diplomate togolais remarque que l’UDPS traine les pas.

« Tshisekedi avait promis la liste pour le 26 mars, puis le 10 mai. On est le 20 mai et toujours rien », a-t-il déclaré.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU