l'info en continu

Beni : Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées à Bukavu (Témoignage audio)

- Publicité-

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées devant le siège de la coordination de la société civile du Sud-Kivu pour manifester contre les récentes tueries dans le territoire de Beni au Nord-Kivu. Les manifestants étaient habillés en noir en signe de deuil.

La coordination de la société civile du Sud-Kivu regrette l’absence des autorités locales ainsi que celle de députés élus du Nord et du Sud-Kivu. Jean-Chrisostome Kijana, Président national de la Nouvelle Dynamique de la sozciété civile, a été joint au téléphone par POLITICO.CD

« Nous continuons à fustiger leur indifférence. Nous considérons que c’est un silence complice. Aucune autorité publique n’était présente. Aucun parti de la majorité présidentielle n’a répondu à notre appel (…). Pour la communauté Nandé par exemple, il y a 25 députés à l’Assemblée nationale, ce qui constitue quasiment un groupe parlementaire, mais ils sont incapables de parler un même langage. Ils sont manipulés. Ils continuent à opposer les gens. Pour nous, il s’agit de l’irresponsable. C’est pour cela également que nous demandons des élections dans le délai pour nous choisir des nouveaux représentants ».

- Publicité-

Plusieurs partis politiques de l’opposition, les confessions religieuses, et d’autres regroupements étaient également représentés. Une messe est prévue ce samedi à Bukavu. Les organisateurs disent également profiter des marches prévues le 26 mai 2016 pour faire attendre leurs voix.
Vous pouvez suivre l’intégralité de l’interview de Jean-Chrisostome Kijana, Président national de la Nouvelle Dynamique de la sozciété civile ci-dessous.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU