mercredi, septembre 16, 2020
DRC
10,414
Personnes infectées
Updated on 16 September 2020 à 16:02 16 h 02 min
DRC
320
Personnes en soins
Updated on 16 September 2020 à 16:02 16 h 02 min
DRC
9,827
Personnes guéries
Updated on 16 September 2020 à 16:02 16 h 02 min
DRC
267
Personnes mortes
Updated on 16 September 2020 à 16:02 16 h 02 min

J.B. Bemba plaide pour une peine allant de 12 à 14 ans de prison: 5 choses à savoir de l’audience de ce mercredi

- Publicité-

Le bureau du procureur de la CPI a requis ce mercredi 18 mai 2016 « au minimum 25 ans » de prison contre Jean-Pierre Bemba. L’ancien vice-président a été reconnu coupable le 21 mars 2016 par CPI de charges de crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis en 2002 et 2003 en Centrafrique par les soldats du MLC. POLITICO.CD vous propose les cinq éléments à retenir.

  • La procureure de la CPI a requis « au minimum 25 ans » de prison contre Jean-Pierre Bemba pour les meurtres et viols commis par ses troupes en RCA
  • Dans l’hypothèse où les juges abondent dans le même sens que l’accusation, il s’agira de la peine la plus lourde de l’histoire de la CPI.
  • Les avocats de Bemba ont demandé entre 12 et 14 ans de détention. Une décision sera prise à une date ultérieure. Eve Bazaiba pense que ce sera dans un mois.
  • Le bureau du procureur présente ce qu’il qualifie de deux grandes circonstances aggravantes à prendre en compte : les crimes commis contre des « victimes particulièrement vulnérables » et avec « une cruauté toute particulière ».
  • La défense a minimisé la possibilité d’un retour dans la vie politique du sénateur Bemba et a demandé aux juges de prendre en compte différentes circonstances atténuantes, comme le fait que son client ait déjà passé huit ans en détention.
- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...