mercredi, septembre 16, 2020
DRC
10,414
Personnes infectées
Updated on 16 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
320
Personnes en soins
Updated on 16 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
9,827
Personnes guéries
Updated on 16 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
267
Personnes mortes
Updated on 16 September 2020 à 12:02 12 h 02 min

RDC : Des FARDC attaquées dimanche par l’armée rwandaise, d’après une ONG

- Publicité-

Des présumés militaires rwandais ont attaqué une position des FARDC la nuit du samedi au dimanche 15 mai 2016 à Kilimanyoka, en territoire de Nyiragongo, près de 15km-nord de Goma.

La position attaquée était occupée par le 313e bataillon de l’Unité de Réaction Rapide(URR). Le bilan provisoire fait état de deux morts et un blessé, quelques armes et munitions emportées, selon l’ONG CEPAHO, qui donne l’information, l’armée rwandaise pourrait être à l’origine de cette attaque.

Le CEPADHO explique ce que pourrait motiver l’armée rwandaise :

1) Venger l’attaque survenue à MUDENDE dans le District de RUBAVU au RWANDA en Avril dernier: Pour le RWANDA, au cas où cette attaque serait l’œuvre des FDLR. Ils auraient bénéficié de la complicité directe des FARDC ou auraient menée conjointement cette attaque;

2) Avoir des éléments à présenter comme preuve contre les FARDC pour les incriminer dans l’attaque de MUDENDE/RUBAVU: il sied de rappeler que le RWANDA devant l’équipe du Mécanisme Conjoint de Vérification (MCV) de la CIRGL avait soutenu qu’il a été attaqué soit par les FDLR en complicité avec les FARDC, soit par la coalition FARDC-FDLR.

« Comme personne ne pouvait le croire sur parole, le RWANDA a promis qu’il pourra apporter prochainement (dans un bref délai) des preuves irréfutables attestant la participation des FARDC dans l’attaque du District de RUBAVU. Il est donc évident que ce sont les armes et munitions emportées dans l’attaque de cette nuit qui seront présentées prochainement au MCV de la CIRGL par KIGALI, comme preuve contre les FARDC », ajoute l’ONG.

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...