PUBLICITÉ

Minaku en guerre contre Matata ? Le Président de l’Assemblée nationale répond (Audio)

Aubin Minaku, Président de l‘Assemblée nationale, a réagi, lundi 9 mai aux allégations d’instrumentalisation de contrôle parlementaire particulièrement la question orale du député Crispin Mbindule, sur l’évaluation du programme gouvernementale dans la période 2012-2016.

«Je stigmatise dans le chef des certains membres du gouvernement, un certain comportement une certaine tendance à chaque fois qu’il y a une initiative de contrôle parlementaire à croire qu’il y a toujours une main noire ou il y a le bureau qui pousse les Honorables députés. Je ne suis pas là de par mon éducation et de par un statut du Président de l’Assemblée Nationale pour initier des questions orales des motions etc. parce que mon travail de président de l’Assemblée nationale est de programmer ce que les députés me déposent comme initiatives».

Minaku interpelle les médias qui présentent la question orale du député Mbindule comme une guerre conduite par le président de la chambre basse, Minaku est prêt à saisir le Conseil supérieur de l’audio-visuel et de la communication (CSAC).

- Publicité-

Vous pouvez suivre l’intervention d’Aubin Minaku ci-dessous.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU