dimanche, octobre 4, 2020
DRC
10,752
Personnes infectées
Updated on 4 October 2020 à 8:09 8 h 09 min
DRC
266
Personnes en soins
Updated on 4 October 2020 à 8:09 8 h 09 min
DRC
10,212
Personnes guéries
Updated on 4 October 2020 à 8:09 8 h 09 min
DRC
274
Personnes mortes
Updated on 4 October 2020 à 8:09 8 h 09 min

Lubumbashi : Accompagné d’une foule immense Katumbi est arrivé au Palais de justice, la police disperse ses partisans

- Publicité-

Accompagné d’une grande foule, Moise Katumbi est arrivé ce lundi 9 mai 16 devant l’officier du ministère public près la Cour d’appel de Lubumbashi. Cela fait suite à un mandat de comparution signé le samedi 7 mai 2016 par Eleli Etome Liale, officier du ministère public près la cour d’appel de Lubumbashi. Katumbi est accompagné des cadres du G7 et d’une délégation des quelques opposants venus de Kinshasa dont Franck Diongo.

Dans la ville, on remarque une forte présence policière et militaire, même certains policiers de roulage sont armés. La circulation reste très perturbée aux alentours du palais de justice. Les supporteurs de l’ancien gouverneur scandent des chants à la gloire de leur champion. La police qui demandait à la population de rentrer chez elle a débuté la dispersion. Quelques journalistes présents ont également étaient priés de quitter le lieu.


POLITICO.CD reviendra dans la journée sur le déroulement de cette audition et surtout sur la situation à Lubumbashi.

- Advertisement -
- Advertisement -

5 Commentaires

  1. Le gouvernement fabrique lui-même ses opposants. Tout ça pourrait être fait autrement. Voilà que Katumbi a obtenu des gages sécuritaires du ministre des affaires étrangères belge Didier Reynders, le voilà qui se présente à la convocation pour faire du folklorique du populiste le plus vil qu’il sait extraordinairement bien faire..

  2. La vigilance est de mise sur ce cas. Je me pose bien la question si tout ceci n est pas de la machination du pouvoir pour creer un opposant au gout des gouvernants et de l Occident pour proteger les interet de l exterieur. Les congolais ont-ils oublie que Katumbi n est pas de pere et de mere Congolais pour etre elisible comme candidat a la magistrature supreme du Congo. Respecter cette lois la n est ce pas respecter la constitution ? Et pourtant, en voulant se ficher comme candidat a la presidence alors que cette lois le lui en interdit, n ‘est-ce pas la une facon de violer aussi la constitution ? En le hissant comme une victime de Kabila, il est bien clair qu il s attire la sympathie et la magnimite de la population congolaise qui ne sait pas prendre de distance face a ces emotions. Nous sommes loin, mais vraiment loi du respect de la constitution. La machine a manipulation de l opinion publique et de leurs sentiments pourraient deja ete emballee. wait and see.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...