mardi, octobre 20, 2020
DRC
11,052
Personnes infectées
Updated on 20 October 2020 à 15:07 15 h 07 min
DRC
392
Personnes en soins
Updated on 20 October 2020 à 15:07 15 h 07 min
DRC
10,357
Personnes guéries
Updated on 20 October 2020 à 15:07 15 h 07 min
DRC
303
Personnes mortes
Updated on 20 October 2020 à 15:07 15 h 07 min

L’UNADEF condamne ce qu’elle qualifie de « séquestration de Moïse Katumbi »       

- Publicité-

Le Comité Politique National (CPN) de l’Union Nationale des Démocrates Fédéralistes(Unadef) a tenu une session extraordinaire ce jeudi 5 mai 16 afin de livrer à l’opinion publique ses positions. Sous le leadership de son président Charles Mwando Nsimba, l’UNADEF a d’entrée de jeu salué la réponse positive de Moïse Katumbi Chapwe à la requête du G7 faisant de lui son candidat à l’élection présidentielle de novembre 2016.

Faisant la lecture de la déclaration à la presse, le prof. Kilembe Seno, secrétaire général de l’UNADEF, a condamné fermement la séquestration par les forces de sécurité du candidat Katumbi en sa résidence de Lubumbashi ce jeudi 5 mai. « Nous tiendrons le pouvoir en place responsable de toutes les conséquences qui pourraient en découler ! » a averti ce haut du parti.

Dans un autre registre, l’UNADEF a dénoncé les manœuvres de déstabilisation entreprise à son encontre par le pouvoir en place en vue de son dédoublement. D’où la mise en garde lancée aux cadres du parti « recrutés et manipulés  pour cette sale besogne… » a-t-on ajouté.

Tout en rassurant ses militants que l’entreprise de ces brebis galeuses est vouée à l’échec, l’UNADEF les a encore invité à rester vigilants face aux tentatives de déstabilisation entreprises par « des débauchés politiques et leurs complices connus pour leur cupidité et leur versatilité ».

« Nous informons nos militants que ni l’honorable président national, ni le comité directeur n’a convoqué une quelconque rencontre politique à Kinshasa en dehors de celle qu’il a tenue aujourd’hui. Par conséquent, toute personne qui recevra une quelconque invitation, n’émanant pas du président national, doit savoir que celle-ci est illégale et suspecte » a averti le secrétaire général de l’UNADEF.

Le CPN de l’UNADEF a décidé d’exclure les auteurs « de la sale besogne »  et d’enjoindre son président national de leur notifier la décision. Tout autre cadre identifié dans ce complot, promet-il, va subir le même sort !

 

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...