mercredi, septembre 16, 2020
DRC
10,401
Personnes infectées
Updated on 16 September 2020 à 7:01 7 h 01 min
DRC
317
Personnes en soins
Updated on 16 September 2020 à 7:01 7 h 01 min
DRC
9,817
Personnes guéries
Updated on 16 September 2020 à 7:01 7 h 01 min
DRC
267
Personnes mortes
Updated on 16 September 2020 à 7:01 7 h 01 min

Urgent- Moise Katumbi officiellement candidat !

- Publicité-

 

Moise Katumbi s’est déclaré officiellement candidat à la prochaine présidentielle dans une déclaration publique envoyée notamment à Politico.cd.

« Les trois mouvements de l’opposition congolaise que sont le G7, le Collectif des Nationalistes et l’Alternance pour la République 2016, m’ont fait l’honneur de me choisir comme leur candidat à la prochaine élection présidentielle de la RDC, qui, selon la constitution,  devrait se tenir à la fin du mois de novembre 2016.  Je remercie sincèrement ces mouvements politiques, ainsi que toutes les associations issues de la société civile, pour la confiance qu’ils me témoignent. J’accepte avec humilité cette lourde responsabilité », a –t-il dit.

Il a réitéré notamment sa volonté de faire une tournée nationale.

« Depuis ma démission de mon poste de gouverneur du Katanga en septembre 2015, nous avons travaillé à l’élaboration d’un projet de société commun, avec l’ensemble des forces politiques et sociales acquises au changement. Afin de finaliser ce projet, j’entamerai, dans les prochains jours, une tournée nationale à travers tout le territoire du Congo. »

Il dit s’engager à établir un état de droit une fois élu.

« Nous, les opposants, sommes,  depuis peu, victimes d’un harcèlement policier et  judiciaire, ainsi que d’un dénigrement systématique sur les chaînes de radio et télévision d’Etat. Je m’engage à établir,  avec toutes les forces politiques et sociales de progrès, un véritable Etat de droit en RDC. Je ferai aboutir ce projet dans un esprit de concorde nationale. »

L’ancien gouverneur de l’Ex-Katanga a également rappelé la nécessité d’avoir un candidat commun de l’opposition.

« Dans ce scrutin présidentiel à un tour, la désignation d’un candidat commun de l’opposition reste un objectif majeur, afin d’accroître les chances de succès électoral et garantir l’alternance politique au sommet de l’Etat.  Des négociations avec d’autres regroupements et personnalités politiques seront menées dans ce sens. J’invite mes compatriotes épris de paix, de liberté et de progrès, à se joindre à notre lutte pacifique, pour une victoire certaine. »

Cette annanonce intervient quelques heures après qu’ Alexis Thambwe Mwamba, Ministre congolais de la justice, ait instruit au Procureur Général de la République d’ouvrir un dossier judiciaire sur la situation dans l’ex-Katanga concernant notamment « plusieurs mercenaires qui seraient recrutés par Moise Katumbi »

 

 

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...