dimanche, octobre 4, 2020
DRC
10,752
Personnes infectées
Updated on 4 October 2020 à 0:08 0 h 08 min
DRC
266
Personnes en soins
Updated on 4 October 2020 à 0:08 0 h 08 min
DRC
10,212
Personnes guéries
Updated on 4 October 2020 à 0:08 0 h 08 min
DRC
274
Personnes mortes
Updated on 4 October 2020 à 0:08 0 h 08 min

Kamitatu : « Dire que Katumbi veut devenir un chef de guerre est tout aussi extravagant que tirer sur ses affiches » 

- Publicité-

Le Président de l’ARC et vice-Président du G7 s’est confié exclusivement à Politico.cd au sujet des accusations portées sur Moise Katumbi.

Pour rappel, dans un communiqué publié ce vendredi 29 avril 2016, Moise Katumbi a dénoncé les « allégations mensongères », faisant état de « supposés recrutements de mercenaires étrangers dans l’ex-province du Katanga » et de l’ »existence des camps d’entraînements » relayés en boucle jeudi par Télé 50.

« Décidément le pouvoir est aux abois ! Créer une fausse rébellion ou en véhiculer la rumeur pour entretenir la confusion et retarder les échéances démocratiques est une vieille ficelle connue de tout le monde. Les Congolais sont fatigués de ce genre de procédés. Faire circuler le bruit selon lequel Moise Katumbi voudrait devenir un chef de guerre est tout aussi extravagant que tirer sur ses affiches. », a dit Olivier Kamitatu à politico.cd

Pour lui, Katumbi n’a pas besoin de rébellion pour devenir président de la République.

« Ces pratiques témoignent de la radicalisation du régime et de sa volonté inouïe d’abattre un homme sur qui un grand nombre de Congolais portent leurs espoirs. Par sa popularité, son charisme et son leadership, Moise Katumbi s’est toujours inscrit dans un combat démocratique. Il revendique les élections et n’a besoin ni d’armes ni de rébellions pour accéder au pouvoir afin de transformer le Congo. »

Olivier Kamitatu s’en prend aussi à Télé 50.

« Les méthodes de désinformation et d’intoxication de Tele 50 sont inacceptables, inadmissibles et d’un autre âge. Si hier, le recours aux armes a permis à certains d’accéder au pouvoir et le conserver à tout prix, aujourd’hui cette pratique ne s’inscrit plus du tout dans la logique de la paix, de la stabilité et du développement voulue par le peuple congolais et Moise Katumbi. »

L’ancien Président de l’Assemblée nationale dit tenir pour responsable le pouvoir en cas d’atteinte à la vie de Katumbi.

« Les actes d’hostilité et la volonté de nuire à l’ancien gouverneur se confirme de jour en jour. C’est ici le lieu de réaffirmer pour moi que toute atteinte à l’intégrité morale et physique de Moise Katumbi sera imputable au pouvoir qui en portera toute la responsabilité ! »

- Advertisement -
- Advertisement -

4 Commentaires

  1. Depuis le moment où Moïse Katumbi travailait pour le pouvoir en place je m’en indignais grandement:je me disais pourquoi lui qui mérite la présidence pour espérer réaliser le programme fort séduisant et très réaliste voire alléchant présenté par les diseurs,qui s’en servaient comme slogan,allusion aux cinq chantiers et tout,malheureusement pour lui,il évertuait a l’appliquer à la moquerie des initiateurs.Aujourd’hui,comment peut on espérer qu’ils lui laisse en paix,parce que mieux que quiconque ils savent que Moïse est populaire et aura le pouvoir et que congo s’inscrira dans la lignée réelle de l’ émergence,du développement et le progrès.Ils chercheront sans relâche a l’intimider et à employer tous les moyens à leur disposition pour d’une part le disqualifier par les mensonges et d’autres part attenter physiquement à sa personne.Tous le monde peut facilement le deviner.

  2. Apparemment ce monsieur jouirait encore de ses droits civiques requis pour tout candidat au poste de président de la République en RDCONGO surtout qu’il n’avait jamais travaillé au compte d’autres pays étrangers tels que : la TANZANIE et ni le RWANDA en tant que ressortissant de ses pays étrangers !!!
    Donc, MOÏSE KATUMBI a droit de postuler sa candidature sans être inquiété par ses nouveaux détracteurs et anciens amis qui devraient plutôt évoquer les insuffisances en la personne de KATUMBI qui ne sont pas remplies pour être candidat à ce poste présidentiel !!!

  3. Apparemment ce monsieur jouirait encore de ses droits civiques requis pour tout candidat au poste de président de la République en RDCONGO surtout qu’il n’avait jamais travaillé au compte d’autres pays étrangers tels que : la TANZANIE et ni le RWANDA en tant que ressortissant de ses pays étrangers !!!
    Donc, MOÏSE KATUMBI a droit de postuler sa candidature sans être inquiété par ses nouveaux détracteurs et anciens amis qui devraient plutôt évoquer les insuffisances en la personne de KATUMBI qui ne sont pas remplies pour être candidat à ce poste présidentiel !!!

  4. Apparemment ce monsieur jouirait encore de ses droits civiques requis pour tout candidat au poste de président de la République en RDCONGO surtout qu’il n’avait jamais travaillé au compte d’autres pays étrangers tels que : la TANZANIE et ni le RWANDA en tant que ressortissant de ses pays étrangers !!!
    Donc, MOÏSE KATUMBI a droit de postuler sa candidature sans être inquiété par ses nouveaux détracteurs et anciens amis qui devraient plutôt évoquer les insuffisances en la personne de KATUMBI qui ne sont pas remplies pour être candidat à ce poste présidentiel !!!

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...