mardi, septembre 15, 2020
DRC
10,401
Personnes infectées
Updated on 15 September 2020 à 23:01 23 h 01 min
DRC
317
Personnes en soins
Updated on 15 September 2020 à 23:01 23 h 01 min
DRC
9,817
Personnes guéries
Updated on 15 September 2020 à 23:01 23 h 01 min
DRC
267
Personnes mortes
Updated on 15 September 2020 à 23:01 23 h 01 min

The Washington Post : « L’Afrique et le Monde ne peuvent pas permettre à Kabila de mener la RDC vers le chaos»

- Publicité-

Le célèbre journal américain The Washington post a réservé ce mercredi 27 avril 2016 un sévère éditorial à la situation en RDC. Le comité éditorial du journal centriste à comparer la RDC de Joseph Kabila au Burundi de Pierre Nkurunziza.

« Le Président Pierre Nkurunziza s’est lancé dans une course pour un troisième mandat qui n’est pas constitutionnel. Le Congo semble se diriger dans une démarche similaire », écrit le journal dirigé par Jeffrey Preston Bezos, également fondateur et PDG actuel d’Amazon.com

The Washington Post a rappelé qu’environ 40 personnes ont été tuées en janvier de l’année passée pour s’être opposées à une éventuelle modification de la loi électorale. Ce journal écrit que si Joseph Kabila organise une passation pacifique du pouvoir dans le délai constitutionnel cela « pourrait constituer un précédent important non seulement pour la paix au Congo, mais aussi pour la démocratie sur le continent. »

Le comité éditorial du journal américain a rappelé également que la semaine dernière, John F. Kerry a souligné au président congolais la nécessité d’organiser les «élections rapides et crédibles».

Pour le Washington Post, le Congo est à un moment critique de son histoire.

« Kabila doit décider s’il conduira son pays sur le chemin de la paix et du respect de la primauté du droit ou de l’enfoncer dans le chaos politique. L’Afrique et le monde d’ailleurs ne peuvent se permettre cette dernière option », écrit le journal.

The Washington Post est parmi les journaux les plus influents du monde. C’est ce média qui avait révélé au monde en 1971, les mensonges dont le gouvernement américain s’est rendu responsable durant la guerre du Viêt Nam. C’est aussi deux journalistes du Washington Post qui ont révélé en 1972 le scandale du Watergate. Lequel scandale avait conduit le président Richard Nixon à la démission.

Vous pouvez lire l’intégralité de cet éditorial ici.

- Advertisement -
- Advertisement -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...