mardi, septembre 15, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 15 September 2020 à 12:00 12 h 00 min
DRC
319
Personnes en soins
Updated on 15 September 2020 à 12:00 12 h 00 min
DRC
9,807
Personnes guéries
Updated on 15 September 2020 à 12:00 12 h 00 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 15 September 2020 à 12:00 12 h 00 min

RDC : La Grande-Bretagne se dit préoccupée par les arrestations des opposants 

- Publicité-

Dans un communiqué publié ce lundi 25 avril 2016, l’envoyée spéciale du Royaume uni pour les Grands Lacs, Danae Dholakia, a réagi suite à la répression des opposants en RDC la semaine dernière à Lubumbashi. Elle a notamment demandé au gouvernement congolais de faire respecter les libertés garanties par la constitution.

« Le gouvernement britannique est préoccupé par des arrestations et des actes d’intimidation des opposants à Lubumbashi, à Kinshasa et ailleurs en RDC au cours de la dernière semaine. Le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en RDC a récemment exprimé des préoccupations similaires. Le peuple congolais doit être autorisé à exprimer ses opinions politiques librement conformément à la loi. Nous demandons au gouvernement de la RDC de faire respecter les libertés garanties par la Constitution congolaise (…) ».

Au cours d’une conférence de presse organisée à Kinshasa en novembre 2015, Danae Dholakia, déclarait que les scrutins libres et crédibles tenus dans le délai défini par la constitution sont un gage de développement pour la RDC.

« Je ne suis pas là  pour spéculer mais pour parler de ce qui est certain. La Constitution est claire que les élections présidentielles et législatives doivent se tenir en novembre d’ici 2016. Comme l’a dit le Conseil de sécurité des Nations unies le 9 novembre 2015, un processus électoral libre, juste, crédible, inclusif, transparent, pacifique et  dans les délais contribuera à la stabilité et au développement à long terme de la RDC », avait-elle déclaré.

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...