vendredi, octobre 2, 2020
DRC
10,729
Personnes infectées
Updated on 2 October 2020 à 13:06 13 h 06 min
DRC
274
Personnes en soins
Updated on 2 October 2020 à 13:06 13 h 06 min
DRC
10,183
Personnes guéries
Updated on 2 October 2020 à 13:06 13 h 06 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 2 October 2020 à 13:06 13 h 06 min

Les USA n’ont jamais soutenu une transition en RDC

- Publicité-

Les Etats unis, à travers leur ambassade à Kinshasa, ont clarifié leur position sur un « prétendu » soutien à une transition politique en RDC.

« Suite aux appels que nous avons reçu relativement au prétendu soutien des Etats-Unis à une transition politique en RDC, la section presse de l’ambassade a jugé utile de traduire ce que John Kirby, Porte-parole du Département d’Etat, a déclaré à l’égard de la rencontre récente entre le Secrétaire d’Etat John Kerry et le Président Kabila.  M. Kirby a fait cette déclaration dans le cadre du briefing de presse quotidien qu’il anime à Washington », souligne la mise au point de l’ambassade.

« Un média congolais a apparemment mal traduit la phrase peaceful transition in the DRC, qui signifie, en l’occurrence, transfert pacifique [de pouvoir] en RDC» et non pas transition [politique] pacifique en RDC.  En outre, nulle mention n’est faite d’une possible transition de 18 mois. »

Voici la traduction officielle de ce briefing de John Kirby à Washington envoyée par l’ambassade des USA.

QUESTION: Je me demandais si le Secrétaire d’Etat a discuté avec le Président Kabila le cas de figure selon lequel il resterait au pouvoir pendant un autre mandat et si cela a été évoqué en fait et qu’est-ce que Kabila lui a dit.

  1. KIRBY: Eh bien, ce que je peux vous dire est qu’ils—reconnaissant que la RDC se dirige vers un changement historique, le Secrétaire d’Etat a souligné que les Etats-Unis sont disposés à agir en partenaire à l’égard de tous ceux qui témoignent de leur attachement à l’organisation d’élections crédibles dans les délais comme l’exige la constitution de la RDC. Il a aussi souligné que l’avenir de la RDC doit être façonné par le peuple congolais, qui a le droit de se rassembler et de s’exprimer en étant libre de toute intimidation. La discussion a porté sur le processus électoral en RDC et, franchement, sur le rôle joué par le Président Kabila et sa famille politique en ce qui concerne l’établissement de la RDC en tant que démocratie constitutionnelle forte. Et encore une fois, le Secrétaire d’Etat a souligné qu’un transfert pacifique de pouvoir en RDC permettra au Président Kabila de consolider son héritage [politique].

QUESTION : Le Secrétaire d’Etat a-t-il eu l’impression que le président s’oriente vers un maintien au pouvoir dans le cadre d’un autre mandat ?

  1. KIRBY: Encore une fois, je ne  voudrais pas parler en particulier de ce que le Président Kabila a pu dire pendant la discussion. Je ne peux rapporter que ce que le Secrétaire d’Etat a dit, qui est—il a été clair sur nos attentes, relativement à ce que ce pays aille de l’avant dans le respect de sa propre constitution, qui exige des élections crédibles qui fassent en sorte que les voix et les votes de tous les Congolais soient pris en compte. Et je pense que j’en resterai là.

Ici la version intégrale de ce briefing.

 

- Advertisement -
- Advertisement -

2 Commentaires

  1. Nous le savons bien que le congo est un Etat souverain et independant,mais a l’allure où les choses évolués dans ce pays et que le chemin de la démocratie semble etre barrée par les tenant du pouvoir ce point, le peuple congolais sollicite indefectivement au gouvernement des USA de bien vouloir nous aider de sortir de ce joug similaire à la colonisation de l’homme noir par lui même. Car la démocratie reste le seul système politique qui peut acheminer un peuple vers le port du développement,du bonheur des institutions crédibles

    • La transition en RDC serait anticonstitutionnel. Mais un président intérimaire est prévu par la loi. Ainsi il y aura un vrai passage de pouvoir le 20/12/2016 et la constitution respectée.Nous demandons à la communauté internationale d’enlever le dialogue de l’ordre du jour car elle prête à confusion.Les un veulent prolonger leur mandat, les autres des postes de ministres et le peuple alors?
      Encore une fois;on a le temps d’organiser ces élections.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...