l'info en continu

Kananga : Fermeture brusque de tous les médias privés pour « non-paiement de la déclaration préalable »  

- Publicité-

Selon les informations concordantes parvenues à JED, la DGRAD (Direction Générale des Recettes Administratives, Domaniales et Participatives (DGRAD) a procédé depuis vendredi 22 avril 2016 à la fermeture  des tous les médias émettant à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central (Centre de la RDC).  Il s’agit de Kasaï Horizon Radio Télévision (KHRT), Canal 13, Radio Télé Chrétienne (RTC), Full Contact Radio, Radio Shalom et Channel Média Broad Casting (CMB).

De ces médias, seul la KHRT a repris ses activités, le lundi 25 avril 2016, après avoir payé à la DGRAD un acompte de 600 dollars américains. Les autres médias sont contraints de se mettre en ordre vis-à-vis de ce service fiscal avant de reprendre leurs émissions.

- Publicité-

Contacté par JED, un responsable de KHRT a déclaré : « Nous fonctionnions sans pouvoir s’acquitter de nos obligations fiscales. C’est seulement le lundi (ndlr : 25 avril 2016) que nous avions payé un acompte de 600$ à la DGRAD. Il nous reste présentement à payer progressivement au trésor public la somme d’un million deux cent mille francs congolais (environ 1. 270$). Les responsables d’autres médias fermés sont en train de mener  des démarches à la DGRAD dans le but de négocier un paiement échelonné. La déclaration préalable d’ouverture des médias est taxée selon le statut de fonctionnement des médias : privé commercial, communautaire ou confessionnel ».

Tout en reconnaissant aux médias leur obligation fiscale, Journaliste en danger (JED) demande expressément au responsable local de la DGRAD de trouver un terrain d’entente pour des payements échelonnés avec les responsables des médias fermés, afin de ne pas priver la population de leur droit d’être informé.

 

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU