dimanche, janvier 24, 2021
DRC
21,713
Personnes infectées
Updated on 24 January 2021 à 6:02 6 h 02 min
DRC
6,156
Personnes en soins
Updated on 24 January 2021 à 6:02 6 h 02 min
DRC
14,903
Personnes guéries
Updated on 24 January 2021 à 6:02 6 h 02 min
DRC
654
Personnes mortes
Updated on 24 January 2021 à 6:02 6 h 02 min

Gabriel Kyungu convoqué au parquet de Lubumbashi (Interview exclusive Politico)

- Publicité-

Le siège de son parti scellé, Gabriel Kyungu s’est confié à Politico. CD. Il évoque la manifestation de mardi et de mercredi et surtout celle prévue ce dimanche avec Moise Katumbi.

Morceaux choisis :

« Nous sommes traqués gratuitement. Nous sommes dans une dictature sans nom. Les libertés sont bafouées par le pouvoir.  G7 et UNAFEC sont interdits ici pour rien. »

« Nous voulons apprendre à Monsieur Kabila que nous ne sommes pas dans la dictature. Nous sommes dans un pays qui pratique la démocratie à fond. Nous allons tenir notre meeting sur le lieu annoncé. Ils ont occupé la maison. Ils n’ont pas occupé la rue. »

« C’est regrettable ! Même quand j’étais dans l’opposition à l’époque du Marechal Mobutu, aucun jour il n’avait donné l’ordre de sceller mon bureau. La dictature que nous commençons avec Kabila, c’est vraiment une dictature sanguinaire. Au moment où je vous parle, il y a des gens qui sont hospitalisés et d’autres qui ont reçu des balles. »

Ecoutez l’intégralité de l’interview ici.

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection