Dialogue – Election : l’UDPS attend un engagement écrit de la part d’Edem Kodjo sur le respect du délai constitutionnel

1
892

Augustin Kabuya, Secrétaire National Adjoint Chargé de Communication de l’UDPS, a rappelé au micro de POLITICO.CD que son parti attend un engagement écrit de la part d’Edem Kodjo sur notamment le respect du délai constitutionnel à l’issue du dialogue national inclusif.

« Nous n’allons pas au dialogue les yeux fermés. Comment nous pouvons entrer dans un dialogue en sachant que c’est pour violer la constitution ou pour donner un troisième mandat à Joseph Kabila, Pour participer au dialogue, nous avons demandé à Edem Kodjo de nous rassurer sur le fait que ce dialogue va tenir compte de la résolution 2277, du respect de la constitution, du respect du délai constitutionnel et de la feuille de route de l’UDPS. Nous avons demandé à Edem Kodjo un engagement écrit. Notre demande était faite par écrit et la réponse devrait être par écrit. »

Sur les accusations de certains opposants en rapport avec la répartition du quota réservé à l’Opposition

« Ce qui nous préoccupe aujourd’hui, ce n’est pas le quota de l’Opposition au comité préparatoire du dialogue. Les gens qui revendiquent le quota démontrent qu’ils font la politique pour leurs propres ventres. Je ne suis pas là pour faire propagande pour des personnes qui n’existent qu’à travers les médias. Ce que je fustige, c’est cette campagne de diabolisation de l’UDPS. »

1 COMMENTAIRE

  1. C’etait previsible que l’UDPS n’allait pas faciliter la tache a KODJO, qui s’en felicitait deja. Ce dernier risque de se retrouver avec seuel la MP au tour de la table de leur fameux dialogue! Le peule n’attend que la fin du mandat actuel pour s’assumer!

Comments are closed.