l'info en continu

Edem Kodjo : « Je suis pour le respect du délai constitutionnel »

- Publicité-

Eden Kodjo est soupçonné par une partie de l’opposition de vouloir accompagner le camp présidentiel vers le glissement du calendrier électoral. Le facilitateur désigné par l’Union africaine s’en défend.

« Nous tous, nous sommes pour la résolution 2277. Nous sommes pour le respect scrupuleux de la Constitution et nous sommes pour le respect scrupuleux des délais constitutionnels requis. A la fin de ce processus, nous voulons des élections crédibles, libres et transparentes. L’UA et son facilitateur ne peuvent pas ne pas respecter les délais fixés par la Constitution », a-t-il dit à RFI.

Par ailleurs, on connait depuis hier les quotas des différentes parties prenantes au comité préparatoire du dialogue national inclusif.

- Publicité-

 

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU