dimanche, octobre 4, 2020
DRC
10,752
Personnes infectées
Updated on 4 October 2020 à 2:09 2 h 09 min
DRC
266
Personnes en soins
Updated on 4 October 2020 à 2:09 2 h 09 min
DRC
10,212
Personnes guéries
Updated on 4 October 2020 à 2:09 2 h 09 min
DRC
274
Personnes mortes
Updated on 4 October 2020 à 2:09 2 h 09 min

Gaston Musemene (PPRD) : « 250 signatures déjà pour l’interprétation de l’article 70. Nous n’avons pas besoin de sauver Kabila »

- Publicité-

Les députés de la Majorité présidentielle veulent déposer ce jeudi 14 avril une pétition à l’Assemblée nationale afin de saisir la cour constitutionnelle au sujet de l’interprétation de l’article 70 de la constitution. Gaston Musemene, député PPRD, s’est confié à Politico.cd

« Nous cherchons à tout prix le respect de la constitution. Nous sommes des citoyens congolais. Nous sommes dans un Etat de droit. Nous pouvons nous aussi jouir de nos droits constitutionnels. Conformément à l’article 161 de notre constitution, les députés ont jugé bon de s’adresser directement à cette cour pour qu’on sache le sort des membres de nos institutions. Je fais à l’allusion au sort des députés, des sénateurs et du Président de la république. »

Qu’est-ce qui motive cette démarche et pourquoi l’article 70 ?

Nous sommes arrivés à la fin du mandat du chef de l’Etat. Il y a une confusion sur le mandat du chef de l’Etat et le mandat des députés parce que nous sommes élus à la même date. Et pour éviter cette confusion, nous pensons qu’il faut se référer à la Cour constitutionnelle. C’est elle qui est habilité à convaincre l’opinion. Aujourd’hui, il y a beaucoup d’analystes et des juristes qui interprètent à leur manière la constitution et ses articles. Nous voulons mettre fin à ce débat stérile.

Où se trouve la confusion dans cet article 70 ?

Nous avons toujours pensé qu’il n’y a pas d’équivoque. Cependant, nous suivons combien de personnes qui essaient d’interpréter cet article à leur manière. Nous sommes des gens qui voulons la paix dans ce pays. Nous pensons qu’il faut respecter la constitution, notamment avec une bonne compréhension de ses articles par la Cour constitutionnelle.

Combien des personnes ont déjà signé cette pétition et quelle est la suite ?

Nous sommes environs à 250 députés ayant déjà signé la pétition. L’article 161 de notre constitution reconnait aussi à 1/10e des membres d’une chambre la possibilité de saisir directement la cour constitutionnelle. Nous ne sommes pas des bébés pour passer par le Bureau du Président Minaku. Nous sommes des responsables.

C’est une démarche pour sauver Kabila ?

- Advertisement -

Nous n’avons pas besoin de sauver Kabila. Il n’est pas en détresse ou en difficulté. Nous voulons sauver le Congo.

1 COMMENTAIRE

  1. Il n’y,a aucune confusiosion entre le mandat du chef de l’État qui s’achève à 2016 et le mandat des députés nationales qui s’achève en 2017,mais c’est l’élection du président de la République qui pose problème, d’où le dialogue et la pétition du député Musemena…

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...