jeudi, octobre 1, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 1 October 2020 à 5:03 5 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 1 October 2020 à 5:03 5 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 1 October 2020 à 5:03 5 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 1 October 2020 à 5:03 5 h 03 min

Dialogue : Les 6 choses à retenir de la conférence de presse d’Edem Kodjo ce lundi à Kinshasa

- Publicité-

 

Le togolais Eden Kodjo, facilitateur du dialogue national inclusif, était face à la presse ce lundi 11 avril 2016. Arrivé à Kinshasa, le 7 avril dernier, Edem Kodjo a donné quelques précisions sur la tenue de ce dialogue.

  1. L’installation du comité préparatoire du dialogue interviendra « à la fin de la semaine ».
  2. Les consultations ne sont pas finies :« J’ai besoin encore d’avoir un peu de temps pour consulter même ceux qui ne sont pas chauds de commencer le dialogue avec nous ».
  3. Si certains partis et politiciens refusent, le dialogue devrait cependant démarrer, même sans ceux-là, « ils pourront à tout moment, dès qu’ils en auront exprimé le besoin, venir s’asseoir avec nous et on travaillera tous ensemble ». 
  4. L’UDPS est peut-être la clé de la légitimation de ce dialogue : « La grande première étape était de savoir si l’UDPS marchait avec nous, aujourd’hui c’est le cas… Son Président est pressé de voir que les choses se mettent en place ».
  5. Le dialogue durera deux semaines :« un petit débordement pourrait être accepté », et se tiendra avec l’idée du respect des délais constitutionnels.
  6. Edem Kodjo veut faire respecter la constitution : « Je ne viens pas dans un pays que je respecte avec l’idée de violer sa constitution. Je ne peux pas le faire, c’est contre ma nature »

 

 

 

 

 

 

- Advertisement -
- Advertisement -

2 Commentaires

  1. Pour que le Congo établisse sifusament la démocratie dans son pays, cela ne demande du tout pas le dialogue, et si toute la classe politiques ne sont pratiquement d’accord, votre dialogue n’est que la malice d’un prédateur, et à savoir que les congolais ne sont pas cette fois ci les dupes. Mr. Kodjo retourne chez toi au Togo, la communauté internationale ne te connaît pas comme un facilitateur de ce fameux dialogue au Congo.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...