mercredi, septembre 16, 2020
DRC
10,414
Personnes infectées
Updated on 16 September 2020 à 19:02 19 h 02 min
DRC
320
Personnes en soins
Updated on 16 September 2020 à 19:02 19 h 02 min
DRC
9,827
Personnes guéries
Updated on 16 September 2020 à 19:02 19 h 02 min
DRC
267
Personnes mortes
Updated on 16 September 2020 à 19:02 19 h 02 min

Tom Perriello: « Les échecs de la Monusco dépendent aussi du gouvernement de Kinshasa »

- Publicité-

Thomas Perriello, envoyé spécial des Etats-Unis dans les Grands Lacs, s’est confié à RFI le vendredi 8 avril 2016 au soir. Répondant à une question du journaliste, le diplomate américain estime que le gouvernement congolais est en partie responsable des échecs de la MONUSCO.

« Il ne fait aucun doute que c’est vrai. Ce qui ne veut pas dire que la MONUSCO et d’autres n’ont pas à répondre de leurs actes. Mais en dernière analyse, le principal obstacle aux opérations offensives au cours de la dernière année a été l’absence de volonté d’aller de l’avant de la part du gouvernement alors que nous avions une belle occasion, la meilleure possibilité depuis plusieurs années de combattre les FDLR plus particulièrement dans la foulée de la victoire contre le M23. Au lieu de cela nous avons vu l’ADF-Nalu gagner en capacité offensive de manière très importante et tout à fait inquiétante. »

En RDC, la MONUSCO est incapable de protéger la population. Cette mission est-elle un échec pour ce qui est de la protection des civils ?

« Il faut comprendre qu’il s’agit d’un partenariat. Lorsque le gouvernement a permis à des opérations conjointes d’y aller de l’avant, notamment les brigades d’intervention, nous avons constaté des vraies réussites notamment en matière de prévention et de protection des civils. Le fait qu’il n’y n’ait pas eu d’opérations militaires pendant un an a été catastrophique pour les civils qui ont été des victimes d’horribles atrocités. Le but est la protection des civils. Quand les civils ne sont pas protégés toutes les parties concernées doivent faire le constat qu’il y a des défaillances.

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...