mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 21:03 21 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 21:03 21 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 21:03 21 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 21:03 21 h 03 min

Théodore Mugalu : « Nous devons avoir une Constitution qui nous permette de nous référer à Dieu lorsque le pays est menacé »

- Publicité-

Au cours de son exhortation intitulée « La prière de la foi sauvera le Congo » conduite ce samedi 9 avril 2016 au studio Mama Angebi de la Télévision nationale(RTNC) le pasteur Théodore Mugalu, chef de la Maison civile du Chef de l’État, a posé le diagnostic de la maladie spirituelle de la RD Congo. Parmi les éléments pathologiques qui caractérisent le pays, conclut-il, il y a le pillage. Découlant de l’absence de l’amour, cette pratique est causée, selon lui, par le mauvais climat de nos pensées. « On doit demander à Dieu d’imposer la paix… » a-t-il dit.

En effet, tout en invitant le peuple congolais à ne pas faire du mal à son propre pays, le pasteur a vivement déconseillé les Congolais à verser dans l’idolâtrie. « Cette idolâtrie, c’est lorsque l’homme se construit lui-même son absolu, alors qu’il lui faut plutôt un Absolu impersonnel ! » a-t-il expliqué, avant d’ajouter que l’aveugle est celui qui a des yeux du corps, lesquels ne peuvent voir l’âme. Dieu nous a donné les yeux, pas pour voir les matières, les femmes, mais plutôt l’âme.

Balayant d’un revers de la main la théorie développée par Karl Marx  selon laquelle la religion est l’opium du peuple, le pasteur a rappelé que la RDC est un pays qui est le reflet des richesses du jardin d’Eden. « Ce serait ridicule de copier le modèle français, belge, etc., dans notre Constitution, car la RDC ‘est pas un pays comme les autres. Nous avons l’or, l’émeraude, le topaze, le diamant, le cuivre, etc. Lorsque nous copions les autres qui n’ont pas ces richesses, ils vont s’approprier du pays. Nous souffrons de l’infantilisme politique. Nous dévons d’abord, j’emprunte une expression à Mobutu, être authentiques ! Nous devons avoir une Constitution qui nous permette de nous référer à Dieu lorsque le pays est menacé… » a-t-il martelé.

Ancien député en 2006, l’homme de Dieu a révélé avoir demandé au Chef de l’État de quitter l’hémicycle face à l’évolution des choses. « Je ne veux pas rater l’enlèvement à cause de cela… » a-t-il dit.

Au sujet du Dialogue, Théodore Mugalu a déclaré que le Chef de l’État a demandé aux « Dialogueurs » de venir dans ce forum avec des « conseils de sagesse et à ceux qui savent faire des prières de la foi de se mettre au travail ». « Vous pouvez faire ces prières de la foi sans la circoncision du cœur… » va-t-il conclure.

- Advertisement -
- Advertisement -

1 COMMENTAIRE

  1. Meme si on fait reference à Dieu ,à Kimbangu ou on change l’hymne national ou le drapeau du pays ,tant que les politiciens ne respecterons pas les lois du pays ,cela ne servira à RIEN

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...