samedi, octobre 3, 2020
DRC
10,729
Personnes infectées
Updated on 3 October 2020 à 6:07 6 h 07 min
DRC
274
Personnes en soins
Updated on 3 October 2020 à 6:07 6 h 07 min
DRC
10,183
Personnes guéries
Updated on 3 October 2020 à 6:07 6 h 07 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 3 October 2020 à 6:07 6 h 07 min

Panama Papers : Jaynet Kabila citée

- Publicité-

Il s’agirait de la plus grosse fuite d’informations jamais exploitée par des médias. Le Monde et 106 médias dans 76 pays, coordonnées par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), ont eu accès à une masse d’informations inédites qui jettent une lumière sur le monde e la finance offshore et des paradis fiscaux.

Les 11,5 millions de fichiers proviennent des archives du cabinet panaméen Mossack Fonseca, une firme panaméenne chargée de créer et domicilier des sociétés basées dans des paradis fiscaux.

Les « Panama papers » révèlent qu’outre des milliers d’anonymes, de nombreux chefs d’Etat, des milliardaires, des grands noms du sport, des célébrités ou des personnalités sous le coup de sanctions internationales ont recouru à des montages offshore pour dissimuler leurs actifs.

Entre 1977 et 2015, ce sont plus de 214 000 entités offshore qui ont été créées ou administrées par la seule Mossack Fonseca, dans 21 paradis fiscaux différents et pour des clients de plus de 200 pays. Certains responsables africains figurent parmi ces derniers.

Parmi des nombreuses personnalités africaines, Jaynet Kabila, députée nationale de la RDC, est également citée. En Afrique centrale, Emmanuel Ndahiro, ancien directeur du renseignement rwandais, Bruno Jean-Richard Itoua, ministre de la Recherche du Congo-Brazzaville sont aussi cités. Pour rappel, Il existe des utilisations légitimes des sociétés offshore, soulignent les journalistes. 

Malgré qu’ils soient cités, aucune preuve de leur implication effective n’a filtré. Les prochaines semaines seront peut-être cruciales. Selon une autorité congolaise qui a requis l’anonymat, il s’agirait d’une campagne de déstabilisation financée certains lobbies de la finance pour fragiliser certaines personnalités qui dérangent.

Politoco.cd avec Le Monde

- Advertisement -
- Advertisement -

5 Commentaires

  1. Acculés, les kanambistes voient des complots partout. Pourquoi cette autorité congolaise ne dit-elle pas que Kanambe Hidelgonde Kyungu alias Jaynet Kabila ne dispose d’aucun compte au Panama ou aux Îles vierges britanniques?

  2. Monsieur Mpemda je ne te suis pas bien est-ce tu peux éclaircir pour nous faire comprendre? (Vous finirez par savoir que cet argent commence à travailler avec Edem kojo)

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...