Mende : Le dialogue une occasion pour Kabila de prolonger son mandat ? Mende répond

0
900

L’émission Top Presse de la radio Top Congo FM diffusée le weekend dernier à Kinshasa continue à faire parler d’elle. Au cours de cette émission Lambert Mende, porte-parole du gouvernement a répondu à une série des questions.

Pourquoi organiser le dialogue alors qu’il avait déjà les concertations ?

« Nous avions constaté qu’une certaine opposition avait boudé les concertations nationales et nous voulons avec le Dialogue élargir le cadre de la discussion »

Qu’est-ce que bloque l’organisation du dialogue?

« Il y en a 9h qui disent qui seront au dialogue et à 11h changent d’avis. Il faut vaincre ces hésitations. La nouvelle résolution de l’ONU va convaincre ceux qui n’écoutent que les voix qui viennent de l’extérieur.

Ce qui fait peur à ces compatriotes. Ce sont les élections. Ils ont peur des élections parce qu’ils vont les perdre en l’état actuel de leur propre organisation, leur structuration politique. Ils ne sont pas prêts.

Il n’y en a pas de plan B. Il y aura le dialogue. Quand ? Posez la question au Président de la République. « 

Le dialogue est une opportunité de changer la constitution ?

« Le dialogue n’est pas une occasion pour permettre à Kabila de briguer un 3e mandat ou de changer la constitution. C’est un procès d’intention. La constitution n’a jamais été l’ordre du jour de ce projet que le Président a présenté publiquement. »