l'info en continu

Steve Mbikayi estime que ce n’est pas le moment d’évoquer les candidatures de l’opposition

- Publicité-

Plusieurs leaders de l’opposition ont déclaré être candidats à la prochaine présidentielle. Le député national Steve Mbikayi, président du Parti travailliste, s’est confié à Politico.cd

« Si aujourd’hui vous vous mettez d’accord sur un candidat, un an, deux ans après les choses peuvent changer. Il faut d’abord être sûr qu’en novembre il y a élection ou pas. Le décor qui est planté prouve à suffisance qu’il n’y aura pas d’élection. La pression à faire, c’est pour avoir un calendrier et que les élections à venir soit démocratiques et transparentes. La MP me donne l’impression d’avoir des bureaux d’étude qui fonctionnent. La Majorité pose des actes et avance et nous critiquons. On a critiqué les commissaires spéciaux, ils ont travaillé. On a critiqué l’élection des gouverneurs, ils ont travaillé. »

Steve Mbikayi est également le président et porte-parole de la Nouvelle classe politique et sociale/Opposition nationaliste, une plateforme de l’opposition favorable au dialogue politique.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU