l'info en continu

Cour suprême de justice : Pas de décision sur la libération provisoire de Makwambala, Bahuma et Ngoy

- Publicité-

La cour suprême de justice ne s’est pas prononcée ce mercredi sur le dossier de liberté provisoire du militant de droits de l’homme, Christopher Ngoyi et celui d’Yves Makwambala et Fred Bahuma.

Des activistes, des journalistes et les familles des prévenus sont restés à la Cour suprême de justice jusqu’à 18H00.

- Publicité-

Les deux tweets des journalistes présents à la Cour suprême illustrent la situation hier:

BAUMA JOURNALISTEDes confrères ont passé toute la journée sans comprendre les motivations de juges pour statuer#aff Christopher Ngoy, déplore Cyril Milandu journaliste spécialisés sur les questions juridiques.

 

#RDC : les policiers passent pour demander aux gens de partir. « Il n’y a plus rien, les magistrats sont partis, vous faites quoi la? » Sonya Rolley, correspondante de RFI à Kinshasa

BAUMA FAMILLEAucune information n’a été donnée sur la suite réservée à cette audience.

Les proches de Christopher Ngoy affirment que la santé de ce dernier ne cesse de se détériorer. Yves Makwambala et Fred Bahuma eux sont toujours en grève de la faim.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU