Mukwege est à Kinshasa : son entourage dit craindre pour sa sécurité !

2
978

Le Dr. Dénis Mukwege est arrivé à Kinshasa pour une série de conférences-débats. Arrivé dans la nuit, il a été escorté vers son hôtel par l’Institut français de Kinshasa et ses proches.

Il est prévu une conférence de presse ce lundi à 11H00 à l’Institut français. Des sources de l’Institut Français avaient annoncé l’annulation de cette conférence de presse. D’après les sources de Politico.CD, c’est lui-même Mukwege qui aurait demandé l’annulation de cette rencontre avec la presse, estimant que les conditions de sécurité ne sont pas réunies. Aux dernières nouvelles, la conférence serait maintenue.

Son arrivée à Kinshasa était hypothétique jusque samedi dernier. Son entourage évoquait les assurances sur la sécurité.

Il est prévu à Kinshasa la projection du film « L’homme qui répare les femmes : La Colère d’Hippocrate ». Ce documentaire sur le travail de Mukwege a été réalisé par Thierry Michel et Colette Braeckman.

Mukwege investit de plus en plus le champ politique. Le médecin ne parle pas que de femmes violées à l’Est de la RDC. L’homme de Panzi donne de la voix maintenant sur plusieurs sujets : traçabilité des minerais, lutte contre l’impunité, probable report des élections, etc.

2 Commentaires

  1. Est ce qu on peut réparer un homme ou soigner un homme ! Pourquoi imager l’action portée sur un homme avec une la machination d un objet? Y avait-il pas autre façon de dire cela autrement et si l on dit: »…l homme qui soigne les femmes » à quoi aurait-on péché ! Non je proteste contre cet allégorie faisant usage des mots consacré à la qualification des objets en lieu et place des mots et paroles destinés à honorer les hommes. La déontologie sociale et la dignité indiquent que quelque soit la pathologie dont souffrirait un homme on ne peut pas réparer un homme mais on peut le soigner ou le traiter. Christophe Kolomonyi

    • Une femme est non seulement moins résistante qu’ un homme mais en plus elle a plus de chance de se faire violer qu’un homme

Comments are closed.