PUBLICITÉ

Election-RDC : La question du fichier électoral est un faux débat estime l’Allemagne

Christian Clages, chef de sa division Afrique subsaharienne de la diplomatie allemande, a déclaré que son pays souhaite que les élections se tiennent selon le délai constitutionnel. C’était le vendredi 26 février 2016, au cours d’une conférence de presse à Kinshasa.

«Les questions techniques sont surmontables, notamment celles liées à l’actualisation du fichier électoral (…) Le respect de la constitution est non seulement contenu dans la charte de l’Union africaine, mais elle est aussi une question de stabilité du pays»

Le diplomate souhaite également que le dialogue « inclusif » se tienne dans un délai raisonnable.

« J’ai proposé à mes interlocuteurs de l’opposition d’entrer dans ce dialogue. Ce dialogue devait garder un certain cadre avec une focalisation sur les acteurs. Il doit être mené dans un délai raisonnable ».

- Publicité-

Christian Clages a également participé à « la Conférence sur les Investissement du secteur privé dans la Région des Grands Lacs » (CIRGL), dont les assises du 24 au 25 février 2016 à la Cité de l’Union africaine, à Kinshasa.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

EN CONTINU