Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, mai 26, 2020
DRC
2,297
Personnes infectées
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min
DRC
1,893
Personnes en soins
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min
DRC
337
Personnes guéries
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min
DRC
67
Personnes mortes
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min

RDC: Mukendi wa Mulumba rejoint Tshisekedi wa Mulumba dans l’autre monde

La République démocratique du Congo (RDC) vient de perdre l’un de ses dignes fils. Le monde judiciaire congolais est endeuillé, l’Assemblée nationale est éprouvée, le Kasaï Oriental est en pleurs, l’UDPS est en sanglots. Jean-Joseph Mukendi wa Mulumba, ancien bâtonnier, ancien vice-président de l’l’Union internationale des avocats, ancien avocat à la Cour Suprême de Justice et ancien conseiller politique d’Etienne Tshisekedi a rejoint son maître et modèle, Étienne Tshisekedi, mardi 24 mars 2020 à Kinshasa, emporté dans l’au-delà par la pandémie de Covid-19.

Il est le 3e cas de décès en RDC. L’élu de Mbujimayi est enterré le même jour au cimetière Nécropole, sans hommages et honneurs dûs à son rang. Le contexte ne l’a pas permis. Si ça n’a pas été le cas, les obsèques de cet homme d’État auraient été soigneusement organisés par l’Etat lui-même. Le monde judiciaire et l’UDPS Tshisekedi se seraient mobilisés pour honorer le président du collectifs des avocats du Chef de l’État lors des contentieux électoraux à la Cour constitutionnelle.

Mukendi wa Mulumba a gravi normalement les échelons de l’appareil judiciaire congolais. Il a fait 31 ans et 9 mois à la
Cour suprême de justice, 8 ans et 11 mois comme vice-président du Bureau des consultations gratuites, Consultant expert Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme 19 ans 5 mois durant, 48 ans et 1 mois au Barreau de Kinshasa, 48 ans 1 mois comme avocat, Bâtonnier de l’Ordre des Avocats pendant 2 ans et 11 mois, Barreau près la Cour de cassation et le Conseil d’Etat endéans 6 ans 5 mois. Il fut Secrétaire exécutif de l’Institut international des droits de l’homme pendant 6 ans 11 mois. Jean-Joseph Mukendi a eu son diplôme de doctorat en droit à l’Université de Liège en 1970.

Sa rencontre avec Tshisekedi

« Le nom d’Étienne Tshisekedi attira mon attention la première fois lorsque, un jour du mois d’août 1961, la radio nationale congolaise annonça la sortie des trois premiers docteurs en droit dont un Belge et deux Congolais, en l’occurrence Dédé Alexis et Étienne Tshisekedi », répétait-il dans son témoignage lors du premier anniversaire de la mort d’Étienne Tshisekedi, expliquant ainsi les circonstances de sa rencontre avec le Lider Maximo.

Cet ancien conseiller politique du président de l’UDPS, Me Jean-Joseph Mukendi wa Mulumba, a passé plus d’une quarantaine d’années aux côtés d’Etienne Tshisekedi Wa Mulumba. Il affirmait avoir rencontré le Sphinx de Limete en 1971. « Jeune avocat, mon patron de stage me confia le dossier du litige opposant Étienne Tshisekedi à un imposteur qui avait des revendications sur sa parcelle du Boulevard du 30 juin à la Gombe. Je me rendis au bureau de notre client, à l’époque deuxième vice-président de l’Assemblée Nationale. J’y fus accueilli par un certain Laurent Marcel Mbayo que je rejoindrai vingt ans plus tard au Cabinet du Premier Ministre de la Conférence Nationale Souveraine. C’est depuis lors que je suis entré dans le cercle privé avec, en plus, la facilité d’accéder au domicile privé où j’avais le privilège de ne pas être un inconnu chez Madame Marthe Tshisekedi ». Et Mukendi wa Mulumba d’ajouter:  » Depuis 1971, je suis demeuré son avocat et ensuite en 1991, son Conseiller politique ».

Jean Joseph fut président des collectifs des avocats dans la défense de plusieurs dossiers du siècle. « Sa présence pesait dans les défenses et faisait peur, compte tenu de sa longue expérience et de son bagage intellectuel très lourd », rappelle Me Martin Kasongo, avocat au barreau de Mbuji-Mayi.

À sa mort, les témoignages sont tombés comme une pluie torrentielle. Société civile, politiciens de Lamuka, FCC ou CACH, tous sont unanimes pour louanger ce « baobab » qui s’écroule. Tous chantent ses merveilles.
Mukendi wa Mulumba rejoint ainsi Tshisekedi wa Mulumba dans l’autre monde, trois ans plus tard, alors que le monde des humains avait encore besoin de lui.

Édouard Bajika

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...