Commercialisation des permis forestiers, la défense du général Gabriel Amisi Kumba rejette les accusations de Global Witness

L’avocat du général Gabriel Amisi Kumba, accusé de commercialiser des permis forestiers illégaux par l’ONG britannique Global Witness rejette les accusateurs de cette ONG et accuse les auteurs de ce rapport d’être manipulés.

Liévin Ngondji cité par la Radio France Internationale, RFI, balaye nie toutes ces accusations.

“C’est une cabale de milieux occidentaux, qui sont en connivence avec un certain nombre de politiciens. Ça signifie qu’il y a des gens qui lui en veulent pour des raisons inavouées et qui veulent sa tête” déclare l’avocat Liévin Ngondji.

Lievin Ngondji pense que l’ONG Global Witness a été  manipulée. Par la même occasion il nie toute influence de l’officier de l’armée Congolaise sur l’obtention des permis forestiers à la société de son épouse par le ministère de l’environnement à partir de juin 2018.

“Il n’y a aucune loi qui a été violée, il n’y a aucun règlement qui a été violé, tout ce qu’on met sur la tête du général, c’est de l’amalgame” a-t-il poursuivi.

Merveilles KIRO | POLITICO.CD

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

A Genève, Martin Fayulu “m’a demandé de lui garantir le poste de Premier ministre”

Nouvelle révélation autour du fiasco de Genève. Félix Tshisekedi, dans une interview à Jeune Afrique, affirme que Martin Fayulu lui avait demandé de lui “garantir le poste de Premier ministre” une fois qu’il aurait voté pour lui. 

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.