La RDC devrait payé 20 millions de dollars pour le projet agricole raté de Bukanga-Lonzo

Africom Commodities Pty Ltd, une société privée basée à Potchefstroom, en Afrique du Sud, a été engagée par le gouvernement en 2014 pour gérer le projet agricole de Bukanga Lonzo, d’une superficie de 800 kilomètres carrés, dans l’ouest du Congo.

Le projet devait être le premier des 22 parcs agro-industriels au Congo. Le gouvernement a déclaré que les parcs résoudraient les pénuries alimentaires au Congo et serviraient de modèle pour d’autres pays africains qui cherchent à combattre la faim et à réduire les lourdes factures d’importation de nourriture.

Mais Africom a quitté Bukanga Lonzo en juillet 2017, affirmant qu’elle n’avait pas été payée par le gouvernement depuis près d’un an. La production de maïs et d’autres cultures est maintenant arrêtée alors que le gouvernement tente de relancer le projet.

Africom a déposé une plainte auprès de la Cour internationale d’arbitrage à Paris jeudi, a déclaré son PDG, Christo Grobler, à Reuters. La compagnie cherche 19,79 millions de dollars en paiements impayés, a-t-il dit.

“Nous demandons au gouvernement de rectifier tous les montants dus”, a déclaré M. Grobler dans un message texte écrit Reuters.

Le ministre du portefeuille du Congo, qui est responsable de la supervision de Bukanga Lonzo, n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire. La cour d’arbitrage a déclaré qu’elle ne commentait pas les cas.

Les gouvernements africains et les bailleurs de fonds se sont engagés à poursuivre des initiatives agricoles similaires à l’échelle industrielle malgré l’effondrement de Bukanga Lonzo.

La Banque africaine de développement, qui a fourni environ 1 million de dollars pour l’étude de faisabilité de Bukanga Lonzo et l’a qualifiée de projet modèle, a annoncé qu’elle avait engagé près de 120 millions de dollars l’année dernière en Côte d’Ivoire.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.