mercredi, octobre 20, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

RDC: Unanimité autour des mesures de riposte de Tshisekedi contre le coronavirus

- Publicité-

Le Chef de l’État congolais avait fait une allocution aux Congolais en rapport avec la pandémie du COVID_19, appelé également coronavirus. C’était mercredi 18 mars 2020. Un important dispositifs des mesures pour endiguer la vertigineuse propagation du virus qui décime le monde actuellement. Parmi elles, il y a par exemple le contrôle renforcé aux frontières et aux aéroports, la suspension des vols en provenance des pays les plus touchés, la suspension des cultes, écoles et universités, suspension pendant quatre semaines des veillées mortuaires et bain de consolation, attroupement de plus de vingt personnes, etc.

La journée du mardi qui a suivi était aux différentes réactions des acteurs sociopolitiques de tout bord. Pour une fois, toute la classe politique et la société civile sont d’accord et unanimes avec les mesures de lutte prises par le gouvernement et annoncées officiellement par Félix Tshisekedi. Le Mouvement de libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba a félicité et encouragé le président de la République pour ces précautions dans la lutte contre cet énième virus mortel. Ce, malgré le volte-face de sa secrétaire générale Eve Bazaïba qui avait cru au début à une aventure du gouvernement pour se faire de l’argent. Elle est revenue pour se blanchir avec de l’encre noir, prétextant que son tweet a pu mobiliser tous les dirigeants quant à cette maladie. Martin Fayulu a aussi apprécié à sa juste valeur l’initiative d’une d’éloge de suspendre certaines activités pour sauver des vies. Christophe Lutundula, député national et proche de Moïse Katumbi a emboîté le pas aux autres, ajoutant que ces dispositifs préconisés nécessitent des moyens énormes pour faire face à ce fléau de virus. Plusieurs autres acteurs politiques ont abordé dans le même sens. C’est le cas de Kabanga Numbi, membre du Front commun pour le Congo et très connu pour ses critiques contre le cap pour le changement. Cette fois-là, l’homme a louangé Tshisekedi.

- Publicité-

A l’unisson
Les confessions religieuses ont encouragé et soutenu ces mesures, appelant la population à les respecter scrupuleusement. C’était après une séance de sensibilisation avec le premier ministre Sylvestre Ilunga. La conférence épiscopale du Congo à travers son secrétaire général Abbé Donatien Nshole et l’archidiocèse de Kinshasa par la bouche de son pasteur cardinal Fridolin Ambongo, ont invité leurs ouailles à l’observance stricte des mesures annoncées par le premier congolais pour lutter contre coronavirus.

Voilà qui a réjoui plusieurs congolais. Le fait de voir tous unis comme un seul homme pour une cause noble en dépit des couleurs politiques et religieuses, a émerveillé plus d’un. Et certains congolais de se demander si un tel climat d’entente pouvait être pérennisé pour le plus grand bien de la population qui souffre depuis le chant du coq.

Édouard Bajika

- Publicité -

EN CONTINU