lundi, juillet 13, 2020
DRC
8,033
Personnes infectées
Updated on 13 July 2020 à 2:37 2 h 37 min
DRC
4,229
Personnes en soins
Updated on 13 July 2020 à 2:37 2 h 37 min
DRC
3,615
Personnes guéries
Updated on 13 July 2020 à 2:37 2 h 37 min
DRC
189
Personnes mortes
Updated on 13 July 2020 à 2:37 2 h 37 min
publicité

Qui de Sele yalaghuli et Vital Kamerhe a menti ?

Rien ne va plus entre le Ministre des Finances Sele Yalaghuli et le Directeur de Cabinet du Chef de l’État Vital Kamerhe sur la guerre des chiffres et le niveau des réalisations du programme de 100 jours du chef de l’Etat.

Après la polémique suscitée sur le niveau de réalisation des travaux de 100 jours: entre 65 et 70% pour Vital Kamerhe et en deçà de 50% pour Sele Yalaghuli.

Voici encore une autre polémique suscitée cette fois là par la même interview accordée à Top Congo lors de l’émission face à face.

Réagissant sur les accusations faites par Vital kamerhe sur le retard dans le paiement des fonctionnaires travaillant dans la présidence de la république, Sele Yalaghuli a déclaré ce qui suit: « Il y a ce qu’on appelle des dépenses contraignantes d’un point de vue du trésor public. Il s’agit de la rémunération, des frais de fonctionnement, des rétrocessions aux provinces, aux régies financières, elles sont payées, bien que pour certaines, elles s’exécutent avec un léger décalage ».

Et d’ajouter:

« Tout ce qui concerne le fonctionnement de la Présidence est payé, y compris les frais de fonctionnement de tous les services de la présidence, d’ailleurs, souvent par procédure d’urgence » expliquant que le gouvernement mène depuis septembre une politique d’austérité à « pour répondre aux exigences d’orthodoxie budgétaire et parce qu’il en programme avec Fonds Monétaire International».

Au lieu de Vital Kamerhe, cette fois ci c’est au tour du Directeur de adjoint de la presse présidentielle et proche du Dircab, Giscard Kusema, qui réagit.

Dans un post tranchant sur son compte Facebook intitulé: « MONSIEUR LE MINISTRE, VOUS AVEZ MENTI! », ce dernier ce qui suit:

« Sur les antennes de Top Congo, l’argentier national dit avoir débloqué le salaire et les frais de fonctionnement de la présidence de la république allant jusqu’à affirmer que ces fonds sont débloqués en mode d’urgence !, » a-t-il déclaré.

Et de poursuivre:

« Non seulement que les déclarations du gestionnaire du cabinet du chef de l’État reflètent ce que tout le monde vit au quotidien , mais aussi et surtout que le personnel politique et de l’administration de la présidence attend désespérément le salaire du mois de janvier 2020.
De qui se moque-t-on ? »

D’où la question:  » Qui de Sele yalaghuli et Vital Kamerhe a menti? »

Évidemment cette question a soulèvé d’autres sous questions car comment expliquer qu’un Directeur adjoint de la presse présidentielle vient se plaindre sur les réseaux sociaux d’un salaire du mois de janvier qu’il n’a pas encore touché le 2 février ?

« Avec tous les problèmes que vivent les Congolais, tu penses que c’est décent que des gens qui se tapent régulièrement des frais de mission pour accompagner le président à l’étranger se plaindre de 2 jours de retard de salaire ? Si déjà Félix Tshisekedi économisait en voyageant avec peu de personnel, sa complainte aurait un sens…, » a réagi Botowamungu Kalome, journaliste et spécialiste en communication.

Est il que du côté FCC, on FCC tient soudainement à une gestion orthodoxe des finances publiques.

Il donne de la voix, et vole au secours de son ministre…

«Avant de débourser le moindre dollar, José Sele voudrait simplement voir clair sur la gestion des fonds débloqués auparavant… Il attend le rapport… », avance un de ses sémillants «communicateurs» sur Molière TV.

On est donc pas sorti de l’auberge et comme qui dirait le Général Janssens: « avant l’indépendance égale après l’indépendance! »

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...