26 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, avril 1, 2020
Publicité

Dans l’Est de la RDC, la Monusco infiltrée par des Islamistes?

C'est en tout cas ce que pense COLETTE BRAECKMAN, Journaliste belge, dans un long article publié par le journal LE SOIR en décembre 2019. Revenant sur l'historique d'une percée de l'islamisme radical dans l'Est de la RDC, la journaliste tente de comprendre la passivité de la mission onusienne face à ce groupe qui ravage les populations civiles. Son récit ci-dessous.

Il y a plus d’un quart de siècle que des hommes armés, issus des diverses guerres de la région (descendants des troupes d’Idi Amin Dada en Ouganda, déserteurs soudanais, anciens miliciens rwandais et recrues locales) désormais unis par la religion musulmane ont trouvé dans le « grand nord » du Kivu un terrain favorable, sinon inexpugnable : les flancs du Ruwenzori sur la frontière avec l’Ouganda, la zone nord du parc national des Virunga.

Par ailleurs, si les premières mosquées dans la région ont été financées par le colonel Kaddhafi dans les années 90, par la suite, la prospérité économique des musulmans du Kivu leur a donné les moyens de multiplier les lieux de culte et de nouer des liens culturels et commerciaux entre autres avec le Pakistan et la secte des Tabligh. Cette dernière est imprégnée par une idéologie islamiste et a pour particularité d’opérer par petites cellules discrètes et disciplinées.

- Publicité-

Même si la majorité des musulmans au Congo se montre indifférente à la politique, les jeunes sont aisément séduits par des bourses d’études, des propositions d’emploi et de voyages vers le Soudan, le Kenya et même la Grande-Bretagne où se trouvent des dirigeants des ADF Nalu. Quant à la Communauté islamique du Congo (Comico) implantée dans le pays de longue date, elle semble débordée par les nouveaux venus.

L’installation de la Monusco en RDC a accéléré l’islamisation de l’est du pays : les contingents pakistanais de la Monusco ont financé la construction de dizaines de mosquées tandis que le personnel civil de la mission onusienne, en particulier lorsqu’il était chargé du désarmement et de la démobilisation (DDDR) et de confession musulmane, fermait les yeux.

Nicaise Kibel’Bel Oka, journaliste à Beni pour le journal Les Coulisses et auteur de « L’avènement du jihad en RD Congo » (éditions Scribe) soutient que les rebelles islamistes, au fil du temps, auraient réussi à infiltrer la Monusco elle-même ! Disposant de ressources financières importantes, tirées entre autres de l’exploitation de l’or dans la rivière Semliki et du bois dans le parc des Virunga, les ADF Nalu, vers 2010, se sont rapprochés de la nébuleuse djihadiste, entre autres grâce aux transactions bancaires basées sur la confiance (l’hawala) et ils auraient noué des contacts avec les « shebabs » de Somalie et du Kenya.

Au Mozambique, des jeunes gens arrêtés lors de récents affrontements dans le nord du pays ont reconnu qu’ils avaient été formés dans l’est du Congo. Et ils citaient le nom quasi mythique d’un camp d’entraînement, « Médina », qui ne se situait pas en Arabie saoudite mais… dans le parc des Virunga !

Quoique de manière moins violente, le Sud-Kivu est lui aussi concerné : les mosquées se multiplient à Fizi et Uvira tandis que des groupes armés, rwandais et burundais, sont soupçonnés de collaborer avec les ADF ou avec des groupes venus de Tanzanie… Il faut noter aussi que les groupes d’autodéfense Mai Mai ne simplifient pas la tâche de l’armée : censés défendre les populations de leur communauté, ils entretiennent aussi des liens avec les politiciens en mal de positionnement, qui utilisent la violence comme ascenseur social.

In LE SOIR. Décembre 2019

- Publicité -

EN CONTINU

RDC: La DGM accuse l’Autorité de l’Aviation Civile d’avoir violé les mesures de Tshisekedi

Dans une lettre référencée N°06/DGM/DG/703/020 du 27 mars 2020 adressee au Directeur de l'Autorité de l'Aviation Civile dont une copie est parvenue...

Kasaï Oriental : 19 personnes mises en quarantaine après le passage d’une patiente décédée du Coronavirus

Dix-neuf (19) personnes ont été mises en quarantaine dans une structure médicale suite à leurs contacts avec une femme en provenance...

RDC: Condamné à 5 ans des travaux forcés, Oly Ilunga décide de se pourvoir en cassation

Le collectif des avocats du Dr Oly Ilunga, ancien ministre de la Santé publique condamné à 5 ans de travaux forcés, a...

Covid-19: les États-Unis ont formé 300 épidémiologistes congolais

Le Gouvernement américain, par le biais de son ambassade en RDC, affirme avoir déjà formé 300 épidémiologistes congolais qui sont capables d’assumer...

Covid-19: Delly Sessanga renonce intégralement à ses émoluments d’avril à décembre 2020

Le député national et président du parti politique Envol, Delly Sessanga, a décidé de renoncer intégralement à ses émoluments d'avril à...

notre sélection

Le ministre Molendo Sakombi n’a pas le Coronavirus!

Contrairement à des rumeurs répandues dans la journée du lundi à travers les réseaux sociaux en République démocratique du Congo, le ministre...

RDC: Condamné à 5 ans de prison, Oly Ilunga dénonce des “poursuites judiciaires politiquement engagées “

L'ancien ministre de la Santé, Oly Ilunga, dénonce des vices de procédure dans l'arrêt rendu le 23 mars 2020 par la...

RDC: Inauguration de la Clinique de Panzi du Dr Mukwege à Kinshasa

L'inauguration consacre la promesse du premier prix Nobel congolais au développement d’un nouveau One Stop Center dans la capitale congolaise de plus...