Dans l’Est de la RDC, les moins gradés dans la Police et l’Armée achètent leurs tenues auprès des superieurs

Lire à la une

14 nouveaux cas d’Ebola confirmés dans l’Est de la RDC

Selon le dernier bulletin épidémiologique daté du jeudi 16 janvier, les cas confirmés ont été signalés dans...

RDC : Félix Tshisekedi: “Le Go Pass n’est pas foncièrement mauvais. Mais le but est de savoir ce que l’on en fait”

Le Chef de l'Etat congolais, Félix Tshisekedi, lors d'une interview accordée à la Radio Vatican, a promis...

La RDC et le Saint-siège ratifient l’accord-cadre sur des questions d’intérêt commun

Ce vendredi 17 janvier 2020, le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Vatican, et le Président congolais...
- Publicité-

En RDC, devenir militaire ou policier est facile que vivre l’aisance dans cette carrière. Si ailleurs les militaires et policiers sont dotés gratuitement des équipements militaires et policiers, en RDC, les moins gradés subissent avant d’en avoir. Malgré leur maigre salaire, les militaires et policiers les moins gradés achètent la tenue auprès de leurs supérieurs, soit entre eux.

Ils béneficient momentanément la dotation, lorsqu’un dignitaire est présent dans leur contrée, une fois parti, les uns sont obligés de remettre la tenue, ou soit être obligés de la payer à prix exhorbitant. A défaut de la remettre ou la payer, les uns sont gardés à vue en leurs taxant de la désobeïssance aux ordres du supérieur.

C’est comme lors du séjour du Président Félix Tshisekedi à BUKAVU, dans la province du Sud-Kivu. Les policiers et militaires ont été dotés des tenues neuves, pour honnorer sa présence. Il fallait attendre le départ du Chef de l’État pour que certains policiers commencent à être sommés de remettre la tenue ou la payer à leurs supérieurs, comme ils font toujours.

Rappelons qu’en RDC, les policiers et militaires reçoivent la tenue gratuitement, souvent à la fin de la formation, le reste dans l’exercice de la fonction, il faut payer.

Les policiers et les militaires les moins gradés dans la ville de GOMA et BUKAVU, sont mal equipés en terme d’habillement, d’autres sont obligés de porter les bottines et tenues trouées, et très vieilles, jusqu’au point de voir certains achèter les habits et bottines ordinaires dans les marchés sembables à leurs equipements pour apparaître aussi comme tout autre policier. Par manque des bottines, les autres rajoutent les semelles sur les talons normaux de leurs botines.

Il faut aller dans les Camps KATINDO, MUNZENZE et le camp zaïre de BUKAVU pour voir comment les équipements militaires et policiers sont mis à la vente par d’autres à la portée et aux vues de tout le monde. Pourqu’un militaire ou un policier le moins gradé s’habille bien, il faut qu’il paye l’equipement, en retrachant encore sur son maigre salaire, malgré le sacrifice qu’ils consentent.

Le Gouvernement congolais doit s’impliquer davantage dans cette situation pour que cette pratique s’arrête enfin que les militaires et policiers, malgré le grade de chacun soit traité avec dignité et egalité.

Elizaire USHINDI

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

- Publicité-

Les + récents

Félix Tshisekedi apporte de nouveau son soutien son “allié” Vital Kamerhe: “il ne faut pas nous diviser”

Devant la diaspora congolaise de Londres ce dimanche, le président Félix Tshisekedi a apporté une nouvelle fois...

Félix Tshisekedi menace ses alliés du FCC de dissoudre l’Assemblée nationale “s’ils multiplient des crises”

Arrivée au Royaume-Uni ce dimanche pour prendre notamment part au Sommet de Londres sur les investissements en Afrique, le président Félix Tshisekedi...

Kwilu: Deux morts enregistrés à la prison centrale de Bandundu Ville

Deux morts ont été enregistrés en seulement trois jours dans la prison centrale du cinquantenaire à Bandundu dans la province du Kwilu,...

Ministère du CMPMEA: Les entreprises à capitaux étrangers dans le secteur minier appelées à réserver la sous traitance aux nationaux

Le ministre des Classes moyennes, petites et moyennes entreprises et artisanat (CMPMEA), Justin Kalumba Mwana Ngongo a décidé que désormais toutes...

Afrique du Sud: La communauté congolaise dit non à la nouvelle mesure interdisant les réfugiés d’exercer une activité politique

Depuis le 01 janvier 2020, l'Afrique du Sud a promulgué une nouvelle loi qui interdit aux réfugiés et demandeurs d'asile vivant sur le sol sud africain à parler et à exercer toute activité politique sur le sol sud africain.

Dans l'actualtié

SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join