26 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, avril 1, 2020
Publicité

Jeannine Mabunda Lioko, une Dame au Palais du peuple

Elle est restée la seule candidate à la présidence du bureau définitif. Son challenger, le fougueux Henri-Thomas Lokondo a été écarté de la course par la motion incidentielle du député national François Nzekuye du FCClors de la séance plénière de ce mardi 22 avril 2019. Qui est Jeannine Mabunda dont sa candidature est tombée comme une bombe dans le milieu politique congolais?

Née le 10 avril 1964 dans la province de la Mongala, ex Equateur. Jeannine Mabunda est détentrice d’une licence en droit de l’Université catholique de Louvain et d’une spécialisation en Sciences commerciales de l’Institut catholique des hautes études (ICHEC) de Bruxelles.

Son parcours professionnelle et politique

- Publicité-

Jeannine Mabunda commence sa carrière professionnelle en 1998 à la Cibank Congo comme Account officer, chargée des relations avec les grands et analyses crédit. De 1993 à 1995, elle supervise la direction commerciale de l’African System (ASYST). Mabunda devient conseillère au cabinet du gouverneur de la Banque Centrale du Congo (BCC). Cette tâche va lui permettre à participer aux négociations trimestrielles FMI/Banque Mondiale et BCC à Washington et Paris, à partir de 1997 à 2000.

En 2002, Jeannine Mabunda sera nommée administratrice déléguée générale (ADG) du Fonds de promotion de l’Industrie (FPI). Pendant 5 cinq à la tête du FPI, Mabunda Lioko se dote d’un nouveau siège social sur fond propre et va poursuivre la politique salariale de l’entreprise.

Elle est par la suite nommée, le 5 février 2007, Ministre du Portefeuille de l’Etat, chargée à réformer les entreprises de l’Etat. Et le 9 avril 2012, l’ancien Président Joseph Kabila la nomme conseillère spéciale en matière de lutte contre les violences sexuelles.

Lire aussi  Election de Carly Nzanzu, Mbusa Nyamwisi promet son soutien au nouveau Gouverneur

Le 5 avril dernier, Mabunda est portée à la course du perchoir de l’Assemblée nationale par le front commun pour le Congo (FCC), plate-forme politique dirigée par Joseph Kabila.  Réagissant à la candidature de Jeannine Mabunda Lioko, lors de sa traditionnelle conférence de presse de ce lundi 22 avril 2019, la représentante de la mission des Nations-Unies pour la stabilisation du Congo (Monusco) Leila Zerrougui, a « salué la candidature de Jeannine Mabunda à la présidence de l’Assemblée nationale parce qu’elle a bien travaillé comme représentante spéciale du Chef de l’Etat en matière de lutte contre les violences sexuelles ».

Lire aussi  Alexis Ntambwe: "il n'y a aucune raison pour que nous puissions tenter quoique ce soit contre le Président de la République"

Jeannine Mabunda est une femme connue dans la sphère politique du pays. Sa candidature a été saluée par les structures des femmes en RDC.

Olivier Masini

- Publicité -

EN CONTINU

RDC: La DGM accuse l’Autorité de l’Aviation Civile d’avoir violé les mesures de Tshisekedi

Dans une lettre référencée N°06/DGM/DG/703/020 du 27 mars 2020 adressee au Directeur de l'Autorité de l'Aviation Civile dont une copie est parvenue...

Kasaï Oriental : 19 personnes mises en quarantaine après le passage d’une patiente décédée du Coronavirus

Dix-neuf (19) personnes ont été mises en quarantaine dans une structure médicale suite à leurs contacts avec une femme en provenance...

RDC: Condamné à 5 ans des travaux forcés, Oly Ilunga décide de se pourvoir en cassation

Le collectif des avocats du Dr Oly Ilunga, ancien ministre de la Santé publique condamné à 5 ans de travaux forcés, a...

Covid-19: les États-Unis ont formé 300 épidémiologistes congolais

Le Gouvernement américain, par le biais de son ambassade en RDC, affirme avoir déjà formé 300 épidémiologistes congolais qui sont capables d’assumer...

Covid-19: Delly Sessanga renonce intégralement à ses émoluments d’avril à décembre 2020

Le député national et président du parti politique Envol, Delly Sessanga, a décidé de renoncer intégralement à ses émoluments d'avril à...

notre sélection

Le ministre Molendo Sakombi n’a pas le Coronavirus!

Contrairement à des rumeurs répandues dans la journée du lundi à travers les réseaux sociaux en République démocratique du Congo, le ministre...

RDC: Condamné à 5 ans de prison, Oly Ilunga dénonce des “poursuites judiciaires politiquement engagées “

L'ancien ministre de la Santé, Oly Ilunga, dénonce des vices de procédure dans l'arrêt rendu le 23 mars 2020 par la...

RDC: Inauguration de la Clinique de Panzi du Dr Mukwege à Kinshasa

L'inauguration consacre la promesse du premier prix Nobel congolais au développement d’un nouveau One Stop Center dans la capitale congolaise de plus...