Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min

RDC: L’ONU et les Etats-Unis veulent des élections le 23 décembre prochain mais zappent l’inclusivité

« La politique des Etats-Unis envers la RDC a été claire et constante. Nous appelons toutes les parties prenantes à travailler en vue de la tenue d’élections paisibles, transparentes, et crédibles le 23 décembre » a écrit le diplomate américain Tibor Nagy sur son compte Twitter.

Quelques jours plus tot Mike Hammer, nouvel ambassadeur des Etats-Unis en RDC avait déclaré que la priorité de l’administration Trump en RDC était axée sur la coopération, la santé et la consolidations de relations entre la RDC et les Etats-Unis d’Amérique.

« Le vice-prémier ministre Léonard She Okitundu a reçu copies figurées du nouvel ambassadeur américain en RDC. La consolidation de relations entre Washington et Kinshasa est la priorité de l’ambassadeur notamment dans les  domaines de la santé et de la coopération » avait déclaré le ministère Congolais des affaires étrangères après la réception de Mike Hammer.

A la fin de sa visite en RDC cette année, une délégation du conseil de sécurité de l’ONU  avait appelé à la tenue des élections présidentielles dans un climat de confiance le 23 décembre prochain, sans aussi insister sur l’inclusivité de ce scrutin tel que recommandé par l’accord de la Saint Sylvestre.

« Le Conseil de sécurité conclut son voyage très opportun et utile en RDC. Le calendrier électoral est bien respecté. Désormais, il est important que les préparatifs soient transparents, renforce la confiance et crée un espace politique pour tous. La confiance dans la démocratie doit être consolidée par le biais d’élections libres, justes et pacifiques du 23 décembre« , lance Olof Skoog, Ambassadeur de Suède auprès des Nations Unies.

Fiston Mahamba
- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...