Digitus impudicus a Consociatione Nationum”. Vous excuserez mon latin. Un peu d’originalité, trouvée dans la culture romaine antique, pour désigner une scène qu’offre le Congo de Kabila à un monde pourtant malade.

Comme dans la comédie d’AristophaneLes Nuées, majeur dressé autour des autres doigts baissés, évoquant un phallus et le reste de la main, un scrotum. L’usage, dit-on, est très répandu. Probablement dû à la grande influence géographique de l’Empire romain et de la civilisation gréco-romaine. Ne vous perdez pas, nous parlons “du doigt d’honneur”, un gros doigt, au siège même des Nations civilisées.

Un majeur tendu, tel est le geste de Kinshasa hier au siège des Nations Unies à New York. Signe d’hostilité, Joseph Kabila, longtemps pris en sandwich par des organisations de défense des droits de l’Homme, assidu à son cynisme désormais mondialement connu, s’offre le droit  de devenir simplement un juge en la matière, adoubé par l’ONU, elle-même.

Signe d’obscénité, Kinshasa est pourtant célèbrement connue pour ses multiples violations des mêmes droits. Avant même qu’une crise dans la région du Kasaï ne catapulte les forces de sécurité congolaises dans les salons occidentaux, à coup de reportages et interventions aussi bien orchestrées que matois, le Congo était déjà connu pour ses charniers à Maluku, ou encore des séjours taillés sur mesure pour tous ceux qui osent demander le départ d’un calife pourtant illégitime.

Mais voilà, ni le tollé, encore moins les Congolais debout qui, comme un symbole de déroute – sont allés marcher à Genève, pour un vote se tenant à New York – n’auront suffi à sortir le monde d’un opprobre dans lequel il est enfoncé depuis des lustres.  Kabila triomphe donc. Le loup est la bergerie. Juge et partie, il doit à présent savourer sa victoire, la réussite d’une lubricité insolente, dont lui seul a désormais le secret.

Assez! Arrêtons de faire semblant. De quoi s’agit-il réellement? Joseph Kabila, le mal incarné, ne vient-il pas de faire son entrée dans une organisation où siègent Sassou-Nguesso et Paul Kagame, Pierre Nkurunziza, Faure Gnassingbe et cies? En soi, est-ce une victoire d’être enfin autorisé à siéger au sein d’une organisation où tous ses copains trinquent?

«La politisation a miné ses sessions à un tel point que la crédibilité déclinante de la commission fait une ombre sur la réputation du système des Nations unies dans son ensemble », disait le très saint Kofi Anan en 2005. En 2006, à en croire Wikipédia, il regrette que le Conseil ne porte pas la même attention aux violations commises dans certains États que celles commises en Israël.

En 2007, le Secrétaire Général de l’ONU Ban Ki-moon déclare être « déçu par la décision du Conseil de choisir seulement un dossier régional spécifique conflit israélo-palestinien, malgré l’étendue et la portée des allégations de violations de droits de l’homme dans le monde entier »

Même Hillary Clinton, alors Secrétaire d’Etat en 2011, y va de son verbe pour déclarer que Conseil des droits de l’Homme de l’ONU « ne peut pas continuer à consacrer une attention disproportionnée sur aucun pays exclusivement.» Elle a regretté que durant ces cinq dernières années « Israël restera le seul pays sujet à un ordre du jour permanent.»

Voyez-vous, le cynisme de Kinshasa, comme souvent, a du sens. Comme lorsqu’il a été placé Bruno Tshibala en prison, pour finir par en faire un fou du Roi. Dans sa chute inéluctable, certes lointaine, le Roi du Congo offre tant à son pays, qu’au monde entier, une leçon politique de haut volet.

L’ONU gendarme du monde, à la botte des grandes puissances, l’ONU est malheureusement, à en croire les mêmes américains, défaillante. Et son fameux Conseil des droits de l’homme ne pourrait être qu’un gigantesque doigt d’honneur à l’endroit de peuples opprimés dans ce monde. Grâce à Kabila, l’évidence tant réfutée est mises à nue. Il faudra, dès lors, songer à d’autres moyens pour faire face aux dictateurs. Autrement, Human Rights Watch aura d’autres communiqués à publier.

Litsani Choukran,
Le Fondé.

 

11 comments

  1. politico.cd, toujours un média mensonge à la solde des médias dominants.
    tous ces pays qui siègent dans ce fameux conseil de l’ONU n’ont pas de bonnes réputations en matières des droits de l’homme. et votre fameux HRW non plus. il est un des bras séculiers des celles qui se nomment grandes puissances.
    ces violations massives des droits de l’homme au Congo-Kinshasa ne sont que parrainées par les pourvoyeurs de HRW

  2. voilà ce que George Soros déclarait en 2010 lorsqu’il octroyait le montant de 100 millions de dollars à HWR: “« Human Rights Watch est l’une des organisations les plus efficaces parmi celles que je soutiens. Les droits humains servent de base à nos plus grandes aspirations : ils sont au cœur des sociétés ouvertes. » Et quelles sont ces aspirations, ces appétits, ces visées? C’est la recherche de s’emparer des énergies et des matières premières stratégiques

  3. Encore un peu de temps, nous verons comment le match va tourner. Tout ce qui se fait maintenant a eté deja connu. Si l´onu ne prend pas leur Kabila nous allons les chasser tous et l´o.n.u et le Kabila. Ils nous ferons la guerre mais ils seront cette fois pertdants tous .

  4. Merci Victorieux pour votre post qui résume tout, dommage que la majorité des RDCongolais ne comprennent pas la REALPOLITIK qui en faite est dit MACHIAVELISME en l’état pur. On crois au cynisme de politique comme on crois à l’évangile ce vraiment triste.

  5. Mr. Litsani, quelques soient ta haine contre Kabila, vous doit retenir ceci:
    1. La victoire au Conseil des droits de l’homme n’est pas celle de Kabila ni celle de son Gouvernement mais celle de la RDC ,car Kabila peut quitter le pouvoir dans un mois ou une année mais le Congo ne quittera pas le Conseil avec lui.
    2. Beaucoup de pays qui siègent dans cet organe des NU ne sont pas plus respectueux de droits de l’homme que la RDC.
    3. Le respect aux droits de l’homme est considéré par une certaine opinion, avec raison, comme une nouvelle arme de l’impérialisme car il y a deux poids deux mesures selon les intérêts de cet impérialisme occidental.
    En conclusion, étant donné que la majorité des Etats ont compris cette hypocrisie des impérialistes qui utilisent deux poids deux mesures en cette matière, l’échec sera tjrs prévisible. Voilà pourquoi la RDC vient de remporter cette victoire qui ne fait que commencer. Exemple: L’Israël, le Rwanda, la Corée du sud respectent-il les droits de l’homme plus que la Palestine, la Syrie, l’Irak, la Corée du Nord etc? Non. Le monde et ses mégas organisations doivent subir une mutation totale.

    1. Monsieur,le vice-premier ministre She Okitundu a lui-meme declare que cette victoire est d’abord dediee au rais,non pas a la RDC qui n’en a d,ailleurs nullement besoin.Que vous le vouliez ou pas,c’est d’abord le rais qui est victorieux.

  6. Comme nombreux d’entre nous, ma premiere reaction etait de condamner ce fameux Conseil des Droits de l’homme de l’ONU pour avoir de ce fait ignore les nombreuses violations des droits de l’homme qu’ils ont eux meme denonces en RDC, lesquelles violations continuent d’etre perpetrees au moment meme ou ils acceptent la RDC dans ce Conseil. Mais a bien y penser, c’est une opportunite donne au Peuple congolais de mettre ce fameux conseil des droits de l’homme devant ses responsabilites en multipliant les appels a des manifestations publiques pour reclammer ce qui nous revient de droit et de ce fait pousser le regime a commettre d’avantages de bavures allant a l’encontre de chartes et reglements qui regissent les etat membres du conseil des droits de l’homme de l’ONU. Il est certes vrai que la plupart des pays membres de ce conseil ne sont deja pas de bon exemple en terme de droit de l’homme, mais qu’avons nous a perdre? Ne dit-on pas que ne rien tenter est pire que echouer…

  7. J’ai remarqué que l’ennemi de la RDC n’est autre que le Congolais. En lisant cet article, j’ai l’impression d’un colon qui écrit. Quel est ce pays qui respecte à 100% les droits humains? Vous avez vu en Arabie Saoudite, comment sont traités les femmes? Nos Congolaises peuvent témoigner. Mais cette nation siège au conseil. Le déclaration universelle des droits n’est même pas respecté par ceux qui l’ont écrit. Dans cette déclaration, l’article 1er stipule que: “Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.” On se moque de qui ? Vous croyez que le monde est dirigé conformément à cet article ? L’occident colonise toujours l’Afrique à travers l’économie et autre. Le gros doigts d’honneur, je pense que c’est l’Occident qui le lève envers toute l’Afrique puisque les Africains ont tous votés pour la RDC. Les ONG occidentales corrompus ont voulu, une fois de plus, mettre à terre la RDC par leurs manigances. Hillary Clinton est passée à Goma comme Secrétaire d’Etat et a vu les femmes violées, qu’est-ce qu’elle a fait pour sortir ces femmes de cette misère? Elle a promis de revenir. Est-ce qu’elle est revenue? NON !

Comments are closed.