La vague d’attaques et d’évasions de prisons congolaises, ainsi que des réclamations de sa démission n’étaient visiblement pas les seuls maux que devrait craindre Alexis Thambwe. A présent, son passé le hante. Celui aux côtés des rwandais du Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD) le rattrape, presque.

En effet, comme tout homme politique, le dinosaure Mobutiste qui a réussi à échapper à la comète AFLD traîne derrière lui des vieux cadavres dans le placard, que la Belgique, qui l’a déjà affronté, a décidé d’extraire. La justice de l’ancienne puissance coloniale à ouvert une enquête contre lui, suite à une plainte déposée par plusieurs familles de victimes de ce qui peut être regardé comme un acte terroriste perpétré en 1998.

Pour la petite histoire, avec l’arrivée au pouvoir de l’AFDL en mai 1997, Alexis Thambwe-Mwamba s’exile à Bruxelles, d’où il rejoint la rébellion du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD), qui débute en août 1998, devenant le chef de file des mobutistes ralliés à ce mouvement soutenu par… le Rwanda!

Au mois d’octobre 1998, explique La Libre qui livre l’information,  la guerre entre ces deux mouvements rebelles se déroule aux abords de Kindu, ville située à 1200 kilomètres à l’est de Kinshasa. Le 18 octobre, un Boeing 727 de la compagnie Congo Airlines est abattu avec 50 personnes à bord (43 civils, essentiellement des femmes et des enfants, et 7 membres d’équipage).

Une vieille connaissance de la justice belge

Alexis Thambwe Mwamba, à l’époque ministre congolais des Affaires étrangères et son homologue rwandaise Rosemay Museminali. Photo d’archives.

Le lendemain, une information est diffusée en boucle sur les ondes de RFI. On y entend un des leaders du RCD, Alexis Thambwe Mwamba, revendiquer l’attaque contre cet avion. Il justifie alors le tir du missile (un Sam 7) par le fait que l’avion était sur le point d’atterrir à Kindu avec des militaires pro-Kabila à son bord. Une version immédiatement démentie par les responsables de la compagnie aérienne et de nombreux témoins.

L’avion n’était pas en approche de Kindu mais venait de décoller avec, à son bord, selon plusieurs témoignages que “La Libre” a recueillis encore ce mardi, des civils qui cherchaient à fuir un front militaire qui ne cessait de se rapprocher de la ville. Chose qu’Alexis Thambwe niera bien évidemment, n’étant pas des opérations militaires.

Toutefois, Alexis Thambwe et la justice belge se connaissent très bien, une longue relation d’amour qui commence depuis novembre 2003. Comme l’explique une brève de l’Agence France Presse, une enquête est alors ouverte sur un vaste réseau de blanchiment d’argent au départ du Sud-Kivu. A cette époque, les zones d’extraction du coltan sont aux mains de la rébellion rwandaise du RCD. Selon les informations recueillies par la justice belge et figurant dans un rapport de l’ONU, l’argent issu de la vente du minerai transite par la Belgique et retourne ensuite au Rwanda afin de financer la rébellion, à qui l’on attribue trois millions de morts. A la tête des sociétés d’extraction, des fonds très importants sont versés à un membre de la rébellion… Alexis Thambwe Mwamba.

Depuis, l’eau est passée sous le pont. L’ancien Mobutiste, devenu rebelle, a rejoint le président Joseph Kabila où il joue à présent un rôle clé. Ce qui lui vaut d’autres faits d’armes, notamment une autre plainte aux Etats-Unis.

En effet, le ressortissant américain, Daryl Lewis, a déposé plainte l’année dernière contre X, tout en visant le ministre Thambwe et le patron des services de renseignements, Kalev Mutond, après sa détention en RDC, suite aux accusations de tentative de coup d’Etat orchestrée par Moïse Katumbi.

5 comments

  1. ARRETE CET CRIMINEL THAMBWE ALEXIS EST UN ASSASSIN TERRORISTE SA PLACE EST AU CPI, AVEC MANDE,,KABILA,,,KIMBUTA,,,KALEV,,,MINAKU,,,BOSHAB,,,KIN KEY,,,,SHE OKITUNDU,,, LA LISTE EST LONG , CET BANDE DE COLLABOT SERA LAPIDE AU CONGO PAR LES PEUPLE BANDE DES VOLEUR CRIMINEL ASSASSIN

  2. Tu pensais pouvoir t’en tirer en toute impunité? Tuer et te balader à travers la planète comme si de rien n’était?
    Bravo à la justice Belgigue

    1. Tout se paie ici bas, il est écrit: Tout ce qu’un homme aura semé, il le récoltera bien sûr. Et celui qui sème le vent récolte la tempête, le temps est venu pour les assassins du régime sanguinaire d’occupation de rendre compte au peuple souverain congolais pour tous les crimes commis pendant seize ans au pouvoir par défaut et imposition des lobbies occidentaux, tous, auteurs de l’extermination des millions des congolais. C’est Dieu qui est entré maintenant en scène pour confondre les ennemis du peuple souverain, paisible et hospitalier rd congolais. Et ça c’est la vraie piste pour mettre la main à leur chef moral et comanditaire des assassinats, tueries, viols, violations des droits humains et internationaux, arrestations arbitraires et impunités, pillages systématique des richesses, impostures, crimes de guerres, crimes contre l’humanité et enlèvements des opposants politiques et jeunes activistes anti régime. Il y a un temps pour toute chose, et chaque chose a son temps car il est réservé aux hommes de vivre une seule fois, ensuite vient le jugement. Vive le peuple souverain! Joseph Kabila va se suicider soyons en sûr, sa peine sera lourde et insupportable parce qu’il faut qu’il paie pour tous les maux et toute amertume qu’il a causé à la nation de Lumumba et de Simon Kimbangu. Il doit payer trop cher pour ses crimes et restituer tout l’argent et les richesses volés.

Comments are closed.