dimanche, octobre 4, 2020
DRC
10,760
Personnes infectées
Updated on 4 October 2020 à 22:10 22 h 10 min
DRC
247
Personnes en soins
Updated on 4 October 2020 à 22:10 22 h 10 min
DRC
10,239
Personnes guéries
Updated on 4 October 2020 à 22:10 22 h 10 min
DRC
274
Personnes mortes
Updated on 4 October 2020 à 22:10 22 h 10 min

Un Président au destin mystérieux!

- Publicité-

A 29 ans, il est alors traité de tous les noms d’oiseaux et d’aucun fustigent son QI prétendu trop faible pour gérer ce pays-continent. Son silence légendaire intrigue encore plus. Il est parfois accusé d’imposture à la magistrature suprême avec des origines supposées rwandaises. Certains iront jusqu’à remettre en cause sa filiation avec M’Zee Laurent Désiré Kabila. Le nouveau président n’a alors qu’un cercle très restreint qui le soutient et l’encourage dans sa lourde mission. Il avouera plus tard manquer 15 collaborateurs à la hauteur de ses ambitions pour ce pays.

Les pronostics sur son règne sont alors très limités dans le temps. Très vite, il semble comprendre les enjeux majeurs et le rapport des forces en présence pour ainsi définir une stratégie qui le sauvera de tous les pièges et complots, le compromis. Accords, conclaves, concertations, dialogues se succèdent sous différents formats. L’homme arrive à se maintenir aux commandes de la Nation et consolider tranquillement son pouvoir.

joseph-kabila-pretant-serment-comme-president-de-la-rdc-en-2001

Tout au long de son règne, nombreux de ses détracteurs afficheront une versatilité déconcertante. Par opportunisme ou conviction, ils changent ainsi leurs discours, et parfois leur idéal, pour soutenir le Raïs. Ceux qui, hier, l’ont traité de rwandais et incompétent, s’avèrent des fervents défenseurs de sa vision. Le débauchage de quelques opposants a également élargi les rangs de sa Majorité Présidentielles, dont le discours s’attaque parfois à leurs anciens camarades. Le partage du gâteau Congo y est sans doute pour beaucoup. Les privilèges accordés aux uns ou le laxisme face à certains comportements improductifs tels que la corruption et les détournements inspirent alors ses détracteurs et ramènent les plus virulents autour d’un Rais visiblement pas rancunier.

Quelle grâce et honneur d’avoir été élevé au rang de Président d’un pays comme la RDC! Un parcours sans doute exceptionnel mais aux résultats mitigés. Apres tant d’efforts à travers les 5 chantiers et la Révolution de la Modernité et tant d’autres sacrifices et concessions, d’aucun accusent son entourage de vouloir torpiller les acquis démocratiques, isolant le Raïs par crainte d’un lendemain qui leur serait hostile et incertain. Si l’alternance était effective en 2016, le Raïs serait donc sorti par la grande porte et devenu une légende politique au Congo et en Afrique. Il aurait ainsi rejoint le panthéon des grands hommes et figures emblématiques qui auront marqué l’histoire par leur engagement, leurs actions et réalisations en faveur de la démocratie.

Democratic Republic of Congo (RDC) President Joseph Kabila attends a working breakfast with French business leaders at the Royal Monceau hotel in Paris, 03 February 2004. AFP PHOTO MARTIN BUREAU
Democratic Republic of Congo (RDC) President Joseph Kabila attends a working breakfast with French business leaders at the Royal Monceau hotel in Paris, 03 February 2004. AFP PHOTO MARTIN BUREAU

En tant que garant du bon fonctionnement des institutions du pays, le Raïs peut encore garder son vernis et sortir la tête haute en s’assurant d’offrir aux congolais la possibilité de se choisir librement le prochain Président de la République. C’est à ce prix que ce parcours mystérieux aura finalement un sens, une utilité, voire une fierté pour les Congolais.

- Advertisement -
- Advertisement -

4 Commentaires

  1. Ca aussi, c’est la démocratie, cet héritage politique grec qui veut que l’unanimité dans la réflexion n’existe pas même devant les faits têtus et historiquement prouvés.
    La sirène chante et Hector et prenons alors Ulysse, regardant et son bateau continua de voguer jusqu’à ce qu’il fut décidé de le lier à un mat pour l’empêcher de tomber dans le charme du chant des sirènes.
    ATA NDELE MOKILI EKOBALUKA.

  2. De plus en plus, la classe politique congolaise aura appris que le jeune homme était un grand homme. Voilà donc 15 ans qu’il est là ! Et il n’a pas seulement confondu ses compatriotes mais aussi la fameuse « communauté internationale ». Elle a crié, il a choisi les Chinois, et il a continué avec eux…

    « Le silence de Kabila » devrait être le titre d’un livre à faire méditer à la jeunesse congolaise. La foule des braillards et casseurs s’est cassé les cordes vocales et les reins, mais voilà un Kabila timide qui apprend, dans le silence, dans l’observation.

    Il a même appris la langue française mieux que tous les licenciés en lettres de nos universités !

    « Le silence de Kabila ». Les évêques catholiques, à qui il vient de passer une patate chaude pour les faire réfléchir, eux qui criaient trop facilement comme n’importe quel Congolais de la rue, verront peut-être en lui un « sage » et un « saint ». Grâce à la vertu du silence. Ils commencent à le penser… Mais l’avoueront-ils en public ?

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...