La RDC participe à l’élaboration d’un cadre juridique en matière de poursuite du crime de génocide, des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre

IMG-20240212-WA0091

La ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo, va représenter la République démocratique du Congo à la procédure de signature de la Convention de Ljubljana- La Haye 2024 qui s’ouvre à partir de ce mercredi 14 février, à la Haye au Royaume des Pays-Bas.

La participation de la RDC à ce grand rassemblement réaffirme la détermination du Chef de l’État, Félix Tshisekedi, renouvelée lors de son discours sur l’état de la nation le 14 décembre dernier, celle de « la nécessité d’engager la RDC à lutter contre l’impunité, et de poursuivre l’action visant la matérialisation de cet engagement à travers la signature de la convention de Ljubljana-La Haye».

Cette convention a pour objectif de réduire sensiblement les chances pour les criminels de trouver de sanctuaire où ils se mettraient à l’abri de la répression.

La ministre Rose Mutombo sera accompagnée des experts de la Task Force pour un apport technique nécessaire. Il en va ainsi de l’appropriation de l’ensemble de ce processus jusqu’au dépôt des instruments de ratification.

La République démocratique du Congo ( RDC) a pris part du 15 au 26 mai 2023 à la conférence diplomatique des plénipotentiaires qui s’est tenue à Ljubljana en Slovénie. Celle-ci avait pour but de négocier et adopter une convention internationale multilatérale devant offrir à l’humanité un cadre juridique de la coopération en matière d’enquête et de poursuite du crime de génocide, des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre et autres crimes internationaux.

Gloire MALUMBA

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.