Flambée du prix du ciment : Kamerhe recommande la reconduction de la suspension de la TVA

WhatsApp-Image-2024-02-12-at-11.39.57-AM

Le ministre de l’Économie nationale, Vital Kamerhe a proposé lors de la 124e réunion du Conseil des ministres tenue le vendredi 9 février à la Cité de l’Union Africaine, quelques pistes de solution pour répondre à la problématique de l’augmentation du prix du ciment, dont le sac est passé de 9 à 11 USD en l’espace de quelques mois seulement.

Dans sa note d’information, le ministre de l’Économie indique que l’augmentation des prix du ciment est due à la réintroduction de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) à 16 % ainsi que d’autres augmentations de taxes existantes.

Cette situation, dit le patron de l’Économie congolaise, a entraîné une perte de compétitivité pour le secteur cimentier par rapport à d’autres pays, notamment l’Angola et le Congo-Brazzaville.

Dans l’optique de pallier cette problématique, Kamerhe relève avoir réuni les principaux acteurs du secteur pour mener une analyse globale de la situation en vue d’apporter des réponses rapides, compte tenu de son importance dans le secteur de la construction, l’un des contributeurs à la croissance économique.

A l’issue de cette réunion, il a préconisé la reconduction de la mesure de suspension de la perception de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) dans le secteur cimentier et immobilier ; la surveillance de toutes les taxes et augmentations évoquées dans sa note, ainsi que la présentation en vue d’un examen plus approfondi de la question à la Commission Économique et Financière (Ecofin) du gouvernement, élargie aux ministères concernés et aux cimentiers.

Selon lui, la combinaison de ces trois recommandations pourrait permettre de réduire le prix du ciment sur le marché.

La mesure de suspension de la perception de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) avait expiré depuis le 31 décembre 2023, conformément aux deux décrets signés par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge il y a deux ans. Il s’agit des décrets N° 23/15 du 15 avril 2023 modifiant et complétant le décret N° 22/30 du 15 octobre 2022 portant suspension de la perception de la TVA sur les produits de première nécessité ainsi que le décret N°23/16 du 15 avril 2023 modifiant et complétant le décret N° 22/31 du 15 octobre 2022 portant suspension de la perception de la TVA à l’importation et à la vente de certains biens dans les domaines de la cimenterie et de l’immobilier.

Ces deux textes, à savoir le Projet de décret portant suspension de la perception de la TVA sur les produits de première nécessité et le Projet de décret portant suspension de la TVA à l’importation et à la vente de certains biens dans le domaine de la cimenterie et de l’immobilier, ont été pris en 2022 et prorogés jusqu’au 31 décembre 2023.

Ces décisions s’inscrivaient dans le cadre des efforts du gouvernement pour contenir les conséquences de la guerre en Ukraine.

Silas MUNGINDA

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.